Débuts chaotiques pour le nouvel examen du code de la route

  • A
  • A
Débuts chaotiques pour le nouvel examen du code de la route
@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

Sur les premières sessions du nouvel examen du code de la route, les résultats sont largement en dessous du taux de réussite habituel.

Les débuts sont compliqués pour la nouvelle épreuve du code de la route. L'examen modernisé a été lancé lundi avec 1.000 questions au lieu de 700 et de nouveaux thèmes, comme les gestes de premiers secours et l'éco-conduite. Après une première journée de tests, il apparaît que de nombreux candidats ont été déstabilisés par les nouvelles questions. Et pour cause, les auto-écoles n'étaient pas encore prêtes.

Taux de réussite en forte baisse. S'il est encore trop tôt pour disposer de résultats nationaux, les premières remontées sont catastrophiques. Trois exemples sont flagrants : 1 candidat reçu sur 60 dans un département, 5 admis sur 35 lors d’une autre session et 1 sur 20 dans un troisième centre d'examen. Les premiers chiffres sont donc bien loin des 70 à 75% de réussite habituelle et les premiers candidats ont été décontenancés. "Les livrets qu'ils nous ont passés n'ont pas été renouvelés", déplore une élève rencontrée par Europe 1. "Je sais que je ne vais pas l'avoir", regrette une autre. "Ce n'était pas facile du tout. Il y a des choses comme les infractions, les amendes et les temps d'incerseration que l'on n'a jamais vu. Il y avait seulement deux questions en rapport avec ce que l'on avait vu dans le livret. Je vais essayé de repasser, mais il va falloir s’entraîner beaucoup plus", explique un candidat.

Problème de révision. Le problème majeur, c'est que tous les candidats n'ont pas pu réviser ce nouvel examen. Une vérification auprès de nombreux auto-écoles et notamment à Paris, Rueil, Montreuil, Nîmes ou encore Rouen suffit à comprendre qu'il ne s'agit pas d'une excuse inventée, beaucoup reconnaissent qu’elles ne sont pas à jour. Dans la majorité des cas, leur entraînement sur internet est à jour et correspond aux nouvelles questions, mais pas les DVD. En d'autres termes, les candidats qui révisent à l’auto-école ont préparé l’ancien examen…

Pour justifier ce retard, les auto-écoles expliquent que la réforme a été trop rapide et qu’elles ont été prises de cours. Certains fournisseurs n’ont également pas suivi. Leur base de données va donc être progressivement adaptée, mais mieux vaut réviser en ligne jusqu'à ce que tous les logiciels soient mis à jour.