De nouvelles armes contre le cancer

  • A
  • A
De nouvelles armes contre le cancer
Partagez sur :

Le 45e Congrès annuel de l'American Society of Oncology (Asco), plus grande conférence mondiale sur le cancer, se tient jusqu'à mardi à Orlando. Les résultats de plusieurs dizaines d'essais cliniques y sont présentés. Et des avancées très prometteuses ont déjà été exposées sur les cancers de l'estomac, des poumons et du sein.

La grand-messe mondiale de la lutte contre le cancer s'est ouverte vendredi aux Etats-Unis. Et dès l'ouverture, le président de l'Asco (l'American Society of Oncology) annonçait de bonnes nouvelles, notamment des avancées dans la personnalisation des traitements. "Nous sommes de plus en plus capables de façonner un traitement pour chaque patient dont la tumeur a une biologie unique, ce qui en fin de compte aide les médecins à améliorer les chances de survie des malades (...) et leur évite des thérapies non-nécessaires et coûteuses ainsi que leurs effets secondaires" a expliqué le Dr Richard Schilsky.

De bonnes nouvelles également concernent les cancers gastro-intestinaux, celui avancé du poumon et celui du sein. Les chercheurs ont trouvé dans ces cas-là des moyens d'empêcher les cellules cancéreuses de se nourrir et de se redévelopper après ablation de la tumeur. Les essais cliniques ont déjà été effectués et s'avèrent probants pour certains patients.

Ecoutez les précisions de notre envoyée spéciale à Orlando, Anne Legall :



En tout, ce sont quelque 4.000 études et des dizaines d'essais cliniques qui vont être exposés lors de ce 45e congrès mondial. Le cancer est une maladie qui survient à la suite de la modification d'une seule cellule provoquée par des facteurs exogènes ou génétiques héréditaires. Les plus meurtriers sont ceux du poumon, de l'estomac, du colon, du foie et du sein. 7,4 millions de personnes sont mortes d'un cancer en 2004, selon l'OMS. En France, 800.000 personnes sont aujourd'hui atteintes par cette maladie.