Dans les pas de Sophie, enseignante, 47 copies du bac à corriger

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour sa correction, Sophie, une enseignante de mathématiques, a reçu 47 copies. Elle devra toutes les noter avant le 30 juin.

BAC

Les dernières épreuves écrites du baccalauréat ont eu lieu mercredi... Place désormais aux 170.000 professeurs chargés de corriger les quatre millions de copies rédigées par les candidats au cours de cette session. Avant cela, les copies ont été réparties par centre d'examen puis anonymisées. Europe 1 a suivi une enseignante de mathématiques qui a récupéré ses copies mercredi.

47 copies à corriger. Sophie, qui enseigne à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, a reçu une convocation pour aller récupérer ses copies à Champigny, dans le Val-de-Marne. A l'arrivée, elle découvre qu'elle aura 47 copies à corriger, un chiffre raisonnable. Certains correcteurs, notamment en philosophie, doivent en effet en évaluer entre 100 et 120. Pour ce travail, les professeurs sont rémunérés cinq euros par copie. Mais, certaines copies avoisinent 14 ou 15 pages d'exercices et de formules, et demandent donc un long temps de correction.

Un barème "assez détaillé". Pour la correction, la professeur a reçu des consignes strictes. "Avec mes copies m'a été remis le sujet et un barème assez détaillé", explique-t-elle. "On me dit 'la question est sur un point, vous mettrez 0,5 point pour tel ou tel aspect'. La question, c'est surtout qu'il n'y ait pas trop de marge d'interprétation, puisque c'est une simple correction. Il est important que les élèves soient jugés de la même manière", détaille-t-elle. Pour que les corrections soient parfaitement harmonisées, l'enseignante doit désormais se rendre à Créteil avec son paquet de copies, pour une réunion d'entente avec des dizaines d'autres correcteurs et une inspectrice d'académie.

Résultats le 5 juillet. Lors de cette réunion, les correcteurs sont notamment revenus sur le bug de cette année sur l'épreuve de mathématiques de la filière S. Un "+" avait été remplacé par un "-" dans un énoncé. Lors de leurs corrections, les professeurs devront donc faire preuve de bienveillance sur cette exercice. Dans l'académie, ils ont jusqu’au jeudi 30 juin à midi pour examiner toutes leurs copies. Les résultats, eux, sont attendus pour le 5 juillet.