Dans le Puy-de-Dôme, l'ouverture de la chasse... au wallaby !

  • A
  • A
Dans le Puy-de-Dôme, l'ouverture de la chasse... au wallaby !
L'animal, en fuite depuis une semaine, est peu plus petit qu'un kangourou.@ AFP
Partagez sur :

L'animal s'est échappé depuis une semaine d'une propriété privée. Les gendarmes et un garde-chasse tentent de le récupérer,.

Soyons clairs : l'équipe australienne de rubgy, dont le wallaby est l'emblème, n'est pas venue en Auvergne affronter l'ASM, l'équipe clermontoise. Selon La Montagne, depuis une semaine, c'est bel et bien un marsupial qui se ballade sur les routes du Puy-de-Dôme. L'animal aurait échappé à son propriétaire, qui en possède six en tout, "par plaisir", précise t-il.

Blessé à une patte. Aperçu en bordure d'un champ, le wallaby, un peu plus petit qu'un kangourou, se serait blessé à une patte. Pour le capturer, les gendarmes sont munis d'un fusil chargé d'une seringue permettant d'injecter un somnifère, afin de récupérer l'animal sans douleur. Les militaires, mobilisés pour cette chasse insolite, ne parviennent toutefois pas à capturer l'animal, qui est toujours en vadrouille.



Détenir des wallabies est soumis à une autorisation préfectorale. Selon l'arrêté du 10/08/2004 de la préfecture, une personne peut détenir jusqu'à six wallabies. Au-delà, il faut se munir d'un certificat de capacité.