Culturisme : trafic de produits dopants démantelé

  • A
  • A
Culturisme : trafic de produits dopants démantelé
Partagez sur :

Un trafic de produits dopants dans le milieu du culturisme a été démantelé et six personnes ont été interpellées et mises en examen dans la Somme et en Rhône-Alpes.

C'est une information Europe 1. Les gendarmes ont mis au jour un trafic de produits dopants dans le milieu du body building. Six personnes ont été arrêtées par les gendarmes, notamment dans la Somme. Il s'agit d'hommes âgés de 30 à 40 ans, culturistes de renom ayant chacun remporté un ou plusieurs titres national, européen et même mondial, a indiqué un porte-parole de la gendarmerie de la Somme.

Ils ont été mis en examen mercredi pour importation, contrebande, détention et cession "de substances vénéneuses ou stupéfiantes" mais laissés en liberté et placés sous contrôle judiciaire. Les gendarmes ont saisi des quantités indéterminées de produits et de médicaments interdits, lors de perquisitions aux domiciles des sportifs mis en cause. Il s'agit notamment d'anti-oestrogènes, de stéroïdes anabolisants et d'hormones de croissance.

Le capitaine Delamare dirige la gendarmerie de Péronne. Il revient sur la nature des produits incriminés au micro de Guillaume Biet :



L'enquête est dirigée par le parquet de Péronne (Somme) avec l'appui de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP). Les body-builders incriminés risquent jusqu'à 3 ans de prison et 45.000 euros d'amende.