Crue à Paris : "un pic à 6,10 m cette nuit, mais on n'ira pas plus haut", assure Vigicrues

  • A
  • A
Crue à Paris : "un pic à 6,10 m cette nuit, mais on n'ira pas plus haut", assure Vigicrues
Partagez sur :

Depuis deux heures du matin, la Seine décroît d'un centimètre par heure environ

La crue de La Seine à Paris "a atteint cette nuit un pic à 6,10 mètres" et "on n'ira pas plus haut", a déclaré à l'AFP Bruno Janet, chef du pôle de modélisation de Vigicrues. Depuis ce maximum, enregistré à 2 heures du matin, la Seine décroît d'un centimètre par heure environ et était redescendue à 6,04 mètres à 10 heures.

"En 1910, il avait fallu un mois pour revenir à la normale". "Le maximum est passé, c'est sûr, mais il peut y avoir encore quelques fluctuations, compte tenu des nombreux cours d'eaux qui affluent et des précipitations prévues en Ile-de-France cet après-midi, en particulier dans la Marne, et retarder la descente", a souligné l'expert. "Lorsque la décrue sera bien amorcée, le rythme de descente sera plus régulier, puis cela va s'accélérer. En 1910, il avait fallu un mois pour revenir à la normale, mais là ce sera beaucoup plus rapide, entre 5 et 15 jours. Sans précipitation, ce pourrait être de l'ordre de 5 à 7 jours, mais en raison des précipitations, on va dépasser la semaine", a-t-il estimé.

La montée des eaux n'est pas terminée sur le Cher. "Les prévisions de montée de crues sont un peu perturbées car il existe plein de petits cours d'eau qui affluent", a-t-il souligné, "mais la ministre avait annoncé un maximum de 6,1 à 6,4 (mètres, ndlr) et c'est bien le cas". "C'est un plateau lentement descendant plutôt qu'une franche décrue, car il y a encore beaucoup d'eau en amont", a confirmé de son côté Jérôme Goellner, directeur de la Direction régionale de l'Environnement pour l'Ile-de-France. La montée des eaux n'est pas terminée en revanche sur le Cher et la crue progresse vers la ville de Tours, où Vigicrues s'attend cette nuit à un maximum de 4,80 à 5 mètres, contre 4,63 samedi matin.