Crue à Lourdes : la grotte et les piscines fermées

  • A
  • A
Crue à Lourdes : la grotte et les piscines fermées
Le Gave de Pau a débordé cette nuit dans le Sanctuaire de Lourdes. Image d'archives.@ PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :

Le sanctuaire a annoncé mercredi avoir fermé la Grotte des apparitions ainsi que ses piscines pour cause de crue sur le Gave de Pau.

La Grotte des apparitions, à Lourdes, ainsi que les piscines dans lesquelles s'immergent les pèlerins, ont été fermées mercredi, en raison de la crue du Gave de Pau, a annoncé le sanctuaire dans un communiqué. Dans le Béarn, aussi touché par des inondations, une centaine de personnes ont dû être évacuées. 

Une crue "circonscrite". "Le Gave de Pau a débordé cette nuit dans le Sanctuaire de Lourdes, aux alentours de 3 heures du matin", précise le communiqué du Sanctuaire Notre Dame de Lourdes, ville située dans les Hautes-Pyrénées. Ce département est en vigilance orange inondations, selon le bulletin de suivi de Météo-France. A Lourdes, "la crue est actuellement circonscrite au niveau de l'espace Grotte (jardin des fontaines et piscines), ainsi qu'en rive droite aux chapelles des lumières", ajoute le communiqué du Sanctuaire. En conséquence, "l'accès à la Grotte, aux piscines et aux chapelles de Lumière n'est pas possible pour l'instant".

Des boudins anti-boue. Dès mardi soir, un système anti-crue a été installé à la Grotte et des batardeaux ont été montés devant les piscines notamment. "On a protégé la grotte avec un système de boudins pour éviter le dépôt de boue et d'embâcles qui viennent de la vallée", a indiqué Joël Luzenko, du service communication du Sanctuaire, selon lequel "on s'est prémuni depuis les graves inondations" de 2013.

Une messe internationale annulée. "La situation est stable pour le moment, mais la cellule de veille du Sanctuaire reste en vigilance sur l'évolution des conditions météorologiques. Il se peut que le niveau d'eau augmente encore dans les heures à venir. Notre dispositif s'y adaptera", souligne le Sanctuaire. Aucun pèlerinage n'a été annulé. En revanche, la messe internationale à la basilique Saint-Pie X est annulée.


Le Béarn aussi durement touché par des inondations. Dans le département voisin des Pyrénées-Atlantiques et plus précisément dans le Béarn, une centaine de personnes ont été évacuées d'habitations menacées par les eaux dans la nuit de mardi à mercredi.

Dans la commune de Salies-de-Béarn notamment, les rues du centre-ville ont compté jusqu'à 1,60 mètre d'eau. Les pompiers du département, aussi en vigilance orange inondations, sont intervenus près de 600 fois depuis mardi matin. Parmi les interventions, 8 relèvent du secours à personnes avec 4 mises en sécurité et 4 sauvetages. A Salies-de-Béarn, la commune la plus touchée, "qui a été inondée à 65%" selon la préfecture, environ 25 personnes ont été relogées, par des familles ou en hôtel, après le débordement du cours d'eau local, le Saleys.