Croix gammées à la basilique Saint-Denis : le curé "choqué"

  • A
  • A
Croix gammées à la basilique Saint-Denis : le curé "choqué"
Partagez sur :

Depuis quelques jours, des inscriptions à caractère raciste et scatologique ont été marquées en plein jour à la basilique Saint Denis, en Seine-Saint-Denis. Michèle Alliot-Marie et Christine Albanel ont fait part de leur indignation.

Une demi-douzaine de croix gammées ont été dessinées dans la nuit de vendredi à samedi sur plusieurs colonnes de la basilique Saint Denis, en Seine-Saint-Denis.

Ces inscriptions au feutre noir ainsi que les mots "Le Pen, vite!", apparaissent quotidiennement depuis quelques jours. Elles sont nettoyées ou masquées au fur et à mesure explique le curé de Saint-Denis, Dominique Lebrun.

"C’est vraiment violent comme inscription", dénonce Dominique Lebrun. "Tout le monde est choqué". D’après le prêtre, ces actes sont commis en plein jour, à l’ouverture de la basilique.

Christine Albanel a fait part de sa "très vive émotion et de son indignation". La ministre de la culture "condamne avec fermeté cet acte de vandalisme" et "prend toutes les mesures nécessaires pour que ces inscriptions intolérables soient retirées le plus vite possible".

Michèle Alliot-Marie a dénoncé de son côté "une atteinte inadmissible à la dignité et à la sérénité de la basilique, au respect dû à un lieu de foi, et par conséquent à la liberté de croire". La ministre de l'Intérieur a écrit à Mgr Delannoy, tout nouvel évêque de Saint-Denis, pour l'assurer de sa "détermination pour faire en sorte que les auteurs de ces actes profanatoires soient identifiés, interpellés et déférés à la justice".