Corse : l'incendie de Calenzana maîtrisé, celui de Palneca "ne progresse plus"

  • A
  • A
Corse : l'incendie de Calenzana maîtrisé, celui de Palneca "ne progresse plus"
Deux incendies s'étaient déclarés en Corse (image d'illustration).@ PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

Depuis mi-juillet, le sud-est de la France et la Corse connaissent des incendies à répétition qui ont ravagé plus de 7.000 hectares de végétation.

La situation s'améliorait lundi sur le front des incendies en Corse, où un feu qui a brûlé 120 hectares depuis samedi à Calenzana en Haute-Corse était maîtrisé, et un autre feu qui a détruit 180 hectares depuis le 2 août à Palneca en Corse-du-Sud "ne progresse plus", a-t-on appris auprès des pompiers.

Une trentaine de pompiers mobilisés à Calenzana. Dans la commune de Calenzana, au sud de Calvi dans le nord-ouest de l'île, une trentaine de pompiers sont toujours sur place pour traiter les quelques fumerolles résiduelles, en l'absence de vent sur le secteur lundi, selon les pompiers de Haute-Corse. Deux pompiers et une personne âgée de 98 ans ont été blessés légèrement dans ce sinistre, et plusieurs habitations avaient été évacuées samedi. La circulation sur la RD81 vers l'aéroport de Calvi avait été interrompue samedi soir pendant plusieurs heures.

"Une nette amélioration" à Palneca. Un autre incendie, parti le 2 août de Palneca, en Corse-du-Sud, dans le centre de l'île à l'est d'Ajaccio et qui a détruit 180 hectares, n'est pas fixé mais "ne progresse plus" lundi, a déclaré le lieutenant-colonel Jean Ferrari des pompiers de Corse-du-Sud. Il y a "une nette amélioration" a-t-il affirmé, précisant qu'une "centaine de personnes rampent en sous-bois afin de traiter les lisières. Lorsque le terrain ne permet pas d'amener de l'eau, un hélicoptère transporte des bâches d'eau pour permettre aux sapeurs pompiers et aux forestiers-sapeurs de traiter les lisières". Cet incendie avait basculé en Haute-Corse vendredi et y a brûlé moins de dix hectares avant que sa progression ne soit arrêtée.

Depuis mi-juillet, le sud-est de la France et la Corse connaissent des incendies à répétition qui ont ravagé plus de 7.000 hectares de végétation. En visite auprès des secouristes à Palneca samedi, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a appelé "toutes celles et tous ceux qui sont en Corse et dans le sud (de la France, ndlr) à faire preuve d'attention", relevant que "les incendies peuvent être criminels, ils peuvent aussi être dus à l'imprudence et à l'inconséquence".