Corbas : pannes inquiétantes à la nouvelle prison

  • A
  • A
Corbas : pannes inquiétantes à la nouvelle prison
Partagez sur :

Les pannes répétées des serrures électriques inquiètent les syndicats de gardiens.

Flambant neuve, la nouvelle prison de Corbas, dans le Rhône, connaît quelques problèmes de serrurerie. Commandées à distance par écran tactile, les serrures électriques se seraient ainsi ouvertes intempestivement à plusieurs reprises depuis plus d'une semaine, contraignant le personnel à utiliser "les bons vieux trousseaux de clés".

Ces pannes répétées alarment le syndicat de gardiens Ufap. "Rien ne fonctionne au niveau électrique, il faut tout faire manuellement", a déclaré dimanche sur France info Jean-François Forget, secrétaire général de l'Union fédérale autonome pénitentiaire. "La problématique, c'est que les moyens électriques et les caméras permettent à l'administration de limiter le nombre d'agents. Et là, avec peu d'agents, il faut faire le même travail qu'à l'époque", a-t-il ajouté.

La société qui a construit la prison aurait assuré que tout était rentré dans l'ordre après les blocages du week-end dernier. Selon l'Ufap, cependant, le problème n'est pas résolu car depuis lundi, les grilles s'ouvrent intempestivement plusieurs fois par jour dans une zone "névralgique" de la prison où des détenus circulent entre les cellules, les équipements sportifs et les ateliers. Le syndicat s'interroge également sur les conditions d'évacuation en cas d'incendie et évoque d'autres incidents, comme des évacuations d'égoût défectueuses. L'Ufap affirme enfin que la prison de Corbas, ouverte le 3 mai 2009 pour remplacer celle, vétuste, du centre de Lyon, est déjà en surpopulation.