COP21 : semaine cruciale pour la planète

  • A
  • A
COP21 : semaine cruciale pour la planète
@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Les ministres chargés de négocier un accord mondial sur le climat arrivent à Paris lundi. Ils vont devoir s'entendre d'ici vendredi soir, date de clôture de la COP21.

La Conférence de l'ONU sur le climat doit aboutir vendredi à un accord universel permettant de contenir le réchauffement sous le seuil de 2°C. Après les négociateurs la semaine dernière, ce sont les ministres de l'Environnement ou des Affaires étrangères de 195 pays qui prennent le relais des négociations jusqu'à vendredi au Bourget.

Porteurs d'espoirs. Réunis dès lundi matin, ils sont là pour trancher les débats et imposer des mesures, là où les négociateurs ont bloqué. Les ministres portent également la voix des chefs d'Etats, qui, il y a une semaine, affichaient tous leur bonne volonté. Beaucoup veulent croire que d'un simple coup de téléphone avec leur président, ils réussiront à faire bouger les lignes et à modifier la position de leur pays sur tel ou tel point de l'accord.

Encore beaucoup de blocages. Une centaine d'options restent à trancher et aucune question épineuse n'a pour le moment été réglée. Plusieurs pays, par exemple, bloquent toujours les négociations, comme l'Arabie Saoudite, le Koweït ou l'Inde, qui refusent d'abandonner les énergies fossiles dans les années qui viennent.