Contre la pollution lumineuse, extinction des feux samedi

  • A
  • A
Contre la pollution lumineuse, extinction des feux samedi
Selon les organisateurs du "Jour de la nuit", l'éclairage public représente 37% de la facture d'électricité des communes.@ AFP
Partagez sur :

Samedi soir, des grandes et plus petites communes éteindront une partie des lumières de leurs bâtiments publics. 

De nombreuses collectivités - des grandes villes comme Paris, Rennes, ou Grenoble à de petites communes rurales - vont éteindre samedi soir une partie de leurs bâtiments publics pour réduire la pollution lumineuse à l'occasion de la 8e opération du "Jour de la nuit".

11 millions de points lumineux. "Depuis quelques années, la nuit est confrontée à la montée d'une pollution lumineuse issue d'une généralisation de l'éclairage artificiel, qui engendre un gaspillage d'énergie important, trouble les écosystèmes et fait disparaître le ciel étoilé", écrit l'ONG Agir pour l'environnement qui organise l'opération avec 25 associations et institutions. D'après l'ONG, en 2015, la France comptait 11 millions de points lumineux contre 9 millions en 2009.

37 % de la facture d'électricité des communes. Selon les organisateurs du "Jour de la nuit", l'éclairage public représente 37% de la facture d'électricité des communes même si, selon un sondage réalisé pour Agir pour l'environnement, plus de 70% d'entre elles disent avoir pris des mesures pour le limiter.