Consommation : prix stables en 2015, sauf pour les grandes marques

  • A
  • A
Consommation : prix stables en 2015, sauf pour les grandes marques
En 2015, le prix moyen d'un panier enregistre une légère hausse de 0,37% par rapport à 2014.@ PHILIPPE HUGUEN/AFP
Partagez sur :

Familles rurales publie mardi matin sa grande étude sur les prix en 2015. Ces derniers sont plutôt stables mais les industriels ont des astuces pour s’y retrouver.

135,59 euros : c'est le prix moyen du panier d'un consommateur, soit une hausse de 0,37% par rapport à 2014. En 2015, les prix sont donc plutôt stables, selon l'étude menée par l'association de consommateurs Familles rurales et publiée mardi. L'année marque même une pause dans la guerre des prix.

Ni vu ni connu, la quantité diminue. Mais dans certains cas, c'est la quantité qui diminue. Le paquet de biscuits, par exemple, peut passer de 300 grammes à 295 ou 290 grammes, ni vu ni connu. Entre les paquets de lessive, ce n’est jamais le même volume, ce qui rend les comparaisons difficiles. Seuls les consommateurs les plus attentifs s’en rendent compte. "Je remarque que le poids des gâteaux a fortement diminué, notamment de 60 ou 100 grammes parfois", explique ainsi un client d'hypermarché. "Pour le même prix, les quantités qui diminuent, c'est tout ce qui est cher, donc la viande, les gâteaux, les céréales et les fruits et légumes bien sûr", remarque une consommatrice. "Déjà, les fruits, avant il y en avait une grande quantité dans un panier. Maintenant il n'y a plus que quatre pièces, mais au prix d'un panier avant", note une autre. "Le diamètre des gâteaux a diminué", estime même un client particulièrement observateur.

84 euros d'écart entre grandes marques et discount. Mais d’un paquet de gâteau à l’autre, ce n’est pas la même histoire. Le prix des biscuits de grandes marques ont progressé de plus de 6% entre janvier et décembre 2015, alors que la hausse n’a été que d’1,3% pour les gâteaux de marques de distributeurs. Et si l’on compare un panier de marque nationale à un panier premier prix, la différence est encore très marquée en terme de prix : près de 84 euros d’écart. Les grandes marques sont ainsi 87% plus cher que les produits qu'on retrouve tout en bas des rayons. Cette différence est surtout due au prix des grandes marques, qui ont atteint un nouveau record, avec un prix moyen de 179,56 euros.

Où acheter ? Les Lidl, Aldi ou Leader Price ne sont plus sur le podium en termes de prix bas. Ce sont les hypermarchés qui proposent les premiers prix les moins chers. Le hard discount n’arrive pas à suivre : il est 10% plus cher que les hypermarchés sur cette gamme de prix. Pour les produit bios, en revanche, il faut aller dans les hard discounts pour faire des économies. C’est particulièrement vrai sur le lait, les œufs et les jus d’orange.

Côté produits. Du côté des produits, les biscuits enregistrent la plus forte hausse. Idem pour les produits laitiers, les œufs et surtout les lessives. Parmi ceux dont les prix baissent : les surgelés et produits pour bébés.