Conforama : des victimes des fauteuils en grève de la faim

  • A
  • A
Conforama : des victimes des fauteuils en grève de la faim
Partagez sur :

A Villeneuve-d'Ascq, près de Lille, trois victimes des fauteuils contaminés Conforama débutent une grève de la faim.

Les fauteuils chinois vendus par Conforama n'ont pas fini de faire du tort. Trois des victimes de ces fauteuils contaminés ont décidé de faire une grève de la faim. Atteintes d’eczéma, de brûlures ou d’affections respiratoires, à la suite de l’utilisation de ces fauteuils, elles demandent que leur maison soit maintenant entièrement décontaminée. La substance nocive qu'ils contenaient, un produit anti-moisissure aurait contaminé leurs habitations.

Elles ont aussi saisi le ministère de la Santé mais n’ont toujours pas reçu de réponse. En février dernier, une plainte collective avait déjà était déposée par le collectif Rouannez-Anna, contre Conforama pour "blessures involontaires", "mise en danger d'autrui" et "tromperie sur la qualité de la chose vendue". L’enseigne d’équipement de la maison du groupe PPR avait versé entre 3.000 et 4.000 euros à ses clients victimes. Une indemnisation jugée insuffisante. (source AFP)