Compiègne : une agence Pôle emploi fait polémique avec une infographie sur la "journée type" d'un chômeur

  • A
  • A
Compiègne : une agence Pôle emploi fait polémique avec une infographie sur la "journée type" d'un chômeur
Le document visait à "booster la recherche d'emploi".@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

L'agence Pôle emploi de Compiègne a publié sur sa page Facebook un document décrivant la journée type d'un demandeur d'emploi, suscitant la colère des internautes.

Comme si les chômeurs ne faisaient rien de leur journée... Une agence de Pôle emploi, surfant sur ce cliché, a édité une infographie de la journée type qu'un chômeur "devrait" réaliser, suscitant l'ire des internautes, a repéré France 3 Hauts-de-France.

La journée d'un chômeur heure par heure. De l'endroit où boire son café à quelle heure réseauter avec ses amis, l'agence Pôle emploi de Compiègne, dans l'Oise, a publié le 15 mai sur sa page Facebook une infographie intitulée "la journée type d'un demandeur d'emploi efficace" dans le but de "booster sa recherche d'emploi", écrit-elle sur le document.

Ce graphique présente presque heure par heure ce que doit faire un chômeur dans sa journée : se lever à 7h45 en commençant par une séance de sport à jeun, petit-déjeuner à 8h45, débuter sa recherche d'emploi à 9h15, etc... Et l'agence ne se prive pas de donner de petits conseils, de type : "on boit son café sur le balcon" car "profiter de la lumière du jour" est un "antidépresseur naturel".



Des réactions indignées... et ironiques. Le post a depuis été supprimé du compte Facebook, tant il a suscité la colère sur les réseaux sociaux. Si certains internautes ont dénoncé un document "infantilisant", "dégradant" ou ont évoqué une "merde démagogique", d'autres ont ironisé et parodié l’infographie.







L'agence s’excuse, la direction se désolidarise. L'agence de Compiègne s'est finalement excusée, sur sa page Facebook, assurant connaître "l'implication des demandeurs d'emploi dans leurs recherches au quotidien". De son côté, la direction nationale de Pôle emploi, déplorant un "contenu maladroit" auprès de franceinfo, pointe une initiative personnes et non une diffusion officielle.