Bac 2015 : comment ne pas se bousiller la santé en le passant ?

  • A
  • A
Bac 2015 : comment ne pas se bousiller la santé en le passant ?
Une lycéenne penchée sur sa feuille d'examen lors du Bac 2014.@ AFP
Partagez sur :

BAC 2015 - Quels sont les conseils santé à adopter pour aborder en toute sérénité les épreuves du baccalauréat ?

Comme chaque année, il revient. Du 17 au 24 juin, 680.000 candidats plancheront sur les épreuves du Baccalauréat. Un rite symbolique, qui malgré les critiques, reste très redouté par les lycéens. Ce stress, il va falloir le gérer pendant les semaines qui viennent et le jour même de l’épreuve. Alors comment s’y préparer le mieux possible pour être le plus performant le jour J ?

Europe 1 a posé la question à deux spécialistes qui ont livré leurs conseils santé :

• Côté alimentation : réveille le sportif qui sommeille en toi

#Des féculents, des légumes et des fruits, tu adopteras :
Le nutritionniste Laurent Chevallier est très clair : "il faut se préparer comme un sportif". Pour cela, privilégiez les "produits digestes comme le riz ou les pommes de terre sous forme de purée accompagnés de légumes de votre choix". Choisissez aussi du "poisson ou des viandes maigres, type rumsteak, steak haché à moins de 5% de matière grasse, poulet ou jambon". Il faudra donc bannir les viandes trop grasses comme l’entrecôte ou les côtes d’agneau car ces produits viennent ralentir votre "vidange gastrique". En clair, votre estomac prendra plus de temps à digérer. Enfin, consommez des fruits pour la vitamine C.

#Certaines boissons, tu éviteras :
Le café ou le cola, contrairement à ce que l’on pourrait penser, sont plutôt à éviter pour ceux qui voudraient s’y mettre avant le Bac. "Ils ont tendance à épuiser l’organisme et parfois à donner des troubles du sommeil", explique Laurent Chevallier qui les préconise en toute petite quantité. Ceux qui en boiraient déjà beaucoup ne doivent pas augmenter leur consommation. "Le boisson des sportifs, c’est l’eau", recommande-t-il. Vous pouvez aussi consommer autant que vous voulez du thé rouge appelé Rooibos qui agira sur le stress et évitera les coliques.

#Le jour de l’examen, prépare toi :
Premier préjugé balayé par le docteur Chevalier : les barres énergétiques ne sont pas indispensables, "elles sont plus là pour se rassurer". Les fruits secs, comme les bananes séchées ou les abricots secs, sont plus à privilégier. Ce qui est certain, c’est que le recours aux vitamines de synthèse n’est pas une bonne idée car "on peut avoir un surdosage vitaminique, et il y a beaucoup d’interrogations sur la fabrication de ces vitamines en Asie". Pour le petit-déjeuner avant l’épreuve, il est recommandé ne pas casser ses habitudes. Néanmoins, le pain, un excellent masticateur, est toujours un bon allié avec un petit peu de beurre et de confiture. Avec un yaourt, un fruit frais pressé et du Rooibos, vous serez fin prêt pour affronter la première épreuve de la matinée.

• Côté sommeil : tu chouchouteras ton horloge biologique

#Les écrans le soir, tu éviteras :
Joëlle Adrien, directrice de recherche à l’INSERM et spécialiste du sommeil, connaît bien le problème : "les adolescents se lèvent tard et se couchent tard. Ce décalage horaire, il est normal à l’adolescence mais, aujourd’hui, il est encouragé avec les écrans et les nouvelles technologies". La lumière des écrans est catastrophique pour l’horloge biologique car elle vient réveiller l’organisme. Seule solution : bannir les écrans le soir. Si le lycéen a plutôt tendance à réviser en fin de journée, il faudra privilégier les fiches papier.

#Quinze jours avant le Bac, tu avanceras ton horloge biologique:
Pour inverser le processus de "je me couche tard, je me lève tard", Joëlle Adrien conseille de s’y prendre quinze jours avant l’examen. Alors, c’est certain, les premiers matins seront difficiles mais si l’on veut être performant lors des examens matinaux, il n’y a pas le choix. Quelques jours avant le Bac, le réveil doit ainsi sonner vers 7 heures du matin.

#L’exposition à la lumière le matin, un essentiel :
Se lever de plus en plus tôt, en plus de se caler sur le rythme des examens, aura une vertu indispensable : l’exposition à la lumière matinale. Dans l’idéal, il faut s’exposer une demi-heure voire une heure à la lumière naturelle. Et si ce n’est pas possible, l’ordinateur fera cette fois-ci très bien l’affaire ! "Il donne un très bon signal au cerveau pour dire qu’il faut se lever", explique Joëlle Adrien, "mais attention jamais le soir !"

>> Décrocher une mention au bac, ça sert encore à quelque chose ? La réponse en vidéo : 


Bac : avoir une mention au bac sert-il encore à...par Europe1fr