La Seine : comment mesure-t-on une crue ?

  • A
  • A
La Seine : comment mesure-t-on une crue ?
Pour les Parisiens, le Zouave du pont de l'Alma est l'indicateur traditionnel du niveau du fleuve.
Partagez sur :

Les échelles installées le long de la Seine permettent de mesurer l'intensité d'une crue, néanmoins elles ne sont pas représentative de la profondeur du fleuve.

Mesurer une crue est une opération complexe qui se fait grâce à des "échelles relatives" dont la plus célèbre, qui vient d'atteindre le seuil des 6 mètres, est installée au Pont d'Austerlitz à Paris. "Cela ne signifie pas que la Seine a une profondeur de 6 mètres à cet endroit mais que le niveau de l'eau atteint 6 mètres sur une échelle graduée posée au niveau du pont d'Austerlitz", explique Jérôme Goellner, le directeur régional et interdépartemental de l'environnement et de l'énergie. Le niveau 0 de l'échelle, ajoute-t-il, ne se trouve pas au fond de la Seine qui varie grandement selon les endroits.

Un pic à 6,50m vendredi soir. En période normale, c'est-à-dire en l'absence de crue, "la Seine est entre 1 et 2 mètres" sur l'échelle du Pont d'Austerlitz, soit 4 mètres de moins que le niveau actuel. Attendu vendredi dans la soirée, le pic de la crue à Paris pourrait atteindre 6,30 mètres, voire 6,50 mètres au maximum, selon le dernier point de prévisions des crues publié à la mi-journée par le ministère de l'Environnement. "Tout le monde utilise cette échelle à Paris, elle permet de comparer des crues entre elles", ajoute Jérôme Goellner qui rappelle qu'en 1982, la Seine était montée à 6,18 mètres sur cette échelle, après 7,12 mètres en 1955 et 7,32 mètres en 1924.

8,95m en 1658. Lors de la crue centennale de 1910, elle avait atteint 8,62 mètres, selon des chiffres recalculés après coup. Elle serait même montée à 8,95 m en 1658, d'après ces calculs. À Paris, la crue devient "catastrophique" à partir de 7,10 mètres, mais "nous ne sommes clairement pas dans ce scénario", ajoute-t-il. Au delà du pont d'Austerlitz, chaque station hydrométrique dispose de sa propre échelle. Celle-ci peut par exemple être basée sur le niveau de la mer, comme c'est le cas par exemple à Chatou où le niveau est de 22 mètres en temps normal "parce que l'échelle est placée plus bas dans l'eau".

Des mesures difficiles a estimer. "Vous pouvez avoir 12 m à Rouen et pas d'inondation du tout et 6 m à Paris et des inondations, ça n'est pas du tout comparable", explique de son côté Vazken Andreassian, hydrologue. Quant à la mesure elle-même, elle n'est pas toujours infaillible : c'est ainsi que pendant plusieurs heures vendredi matin, le site Vigicrues a publié des mesures nettement sous-estimées pour Paris, en raison de "déchets qui se sont collés au capteur et ont faussé les mesures", indique Jérôme Goellner.