Comment a-t-on pu filmer dans la chambre de Vincent Lambert ?

  • A
  • A
Comment a-t-on pu filmer dans la chambre de Vincent Lambert ?
Vincent Lambert en compagnie de sa soeur Marie (illustration)@ AFP/COURTESY OF THE LAMBERT FAMILY
Partagez sur :

Une vidéo de Vincent Lambert a été publiée sur internet mercredi. Sa diffusion pose la question de l'accès à la chambre.

C'est une vidéo qui a beaucoup dérangé et jeté le trouble. Mercredi, de nouvelles images de Vincent Lambert ont été diffusées sur une plateforme catholique conservatrice. Cette vidéo, où l'homme semble interagir avec son environnement, a été tournée directement dans la chambre qu'il occupe à l'hôpital de Reims, par un homme se disant ancien camarade de classe du malade. Et pourtant, l'accès à la pièce est réglementé.

Un gardien veille. En effet, selon nos informations, depuis l'arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme sur le dossier de la fin de vie de Vincent Lambert, il faut désormais montrer patte blanche pour lui rendre visite. Il est impossible de rentrer dans sa chambre sans l'accord d'un membre de sa famille. Un gardien veille au 4e étage de l'hôpital, posté à la sortie de l'ascenseur avant le couloir qui mène à la chambre. David, son demi-frère que l'on voit sur la vidéo polémique, parle d'un "système d'incarcération" qui "ne peut plus durer". "Vincent est enfermé à clé, assure-t-il, déplorant qu'en tant que membre "de sa propre famille, on a besoin de montrer sa pièce d'identité".

David va même au-delà, assurant que "cela devient invivable pour l'équipe médicale qui est en place". Il demande à l'hôpital de "prendre la décision de transférer Vincent" dans une clinique spécialisée dans les soins aux patients à la conscience altérée, pour "que l'on puisse repartir sur des bases saines".

Entré avec le père de Vincent Lambert. Pour l'autre clan, cela semble impossible. Marie Lambert rend régulièrement visite à son frère, mais pour elle, cette vidéo est allée trop loin. "Ils se sont appropriés son image et ce n'est pas normal, plutôt abject et révoltant", dénonce-t-elle, ajoutant : "Ils le mettent en scène et ils se mettent en scène également dans cette espèce de spectacle".  Celui qui a filmé la vidéo a en effet pu entrer car il accompagnait le père de Vincent Lambert, avec son accord. Pour Marie, "on viole l'intimité d'une chambre d'hôpital. Ce n'est pas normal de laisser faire cela." Pour l'heure, aucune consigne n'a été donné au gardien de fouiller les visiteurs pour les empêcher de prendre des images de Vincent Lambert.