Clearstream : quand l’affaire d’Etat devient affaire de famille

  • A
  • A
Clearstream : quand l’affaire d’Etat devient affaire de famille
Partagez sur :

La belle-sœur de Dominique de Villepin a nié lundi avoir présenté le mathématicien Imad Lahoud, à son beau frère, en mars 2004.

Clearstream, ce sont aussi des choses très matérielles. Des dîners, réels ou pas entre Imad Lahoud, l’un des protagonistes de l’affaire et la belle-sœur de Dominique de Villepin.Interrogée lundi, Delphine Piloquet, sœur de Marie-Laure de Villepin et voisine de palier d'Imad Lahoud, a assuré à la barre qu'elle n'avait jamais présenté l’informaticien à son beau-frère premier ministre. Le mathématicien soutient au contraire qu’il a fait la rencontre de Dominique de Villepin lors d’un dîner organisé chez elle.

"Imad Lahoud nous avait expliqué qu'en prison il avait rencontré Carlos, qu'il connaissait Oussama Ben Laden", a-t-elle raconté. A l'époque, "on le prenait pour un bonimenteur, pour un escroc sympathique, mais ce n'était en aucun cas quelqu'un que nous aurions présenté à Dominique ou Marie-Laure de Villepin" a ajouté son ex-époux, Michel Piloquet, également interrogé lundi matin.

D'abord négligé, Imad Lahoud est devenu un acteur central du procès Clearstream. La défense et les parties civiles se querellent pour qu'il appuie leur thèse. L'avocat de Nicolas Sarkozy, Me Thierry Herzog, a mis en avant son apparente proximité avec la proche famille de Dominique de Villepin, tentant ainsi d'accréditer l'idée que le complot contre Nicolas Sarkozy avait associé les deux hommes.

> Retrouver notre dossier Clearstream