Clearstream : Darcos dénonce un "rideau de fumée", côté Villepin

  • A
  • A
Clearstream : Darcos dénonce un "rideau de fumée", côté Villepin
Partagez sur :

Xavier Darcos s'en est pris dimanche à Dominique de Villepin, qu'il a accusé de se faire passer pour une victime dans l'affaire Clearstream.

Tenter, comme le font les avocats de Dominique de Villepin, d'obtenir que Nicolas Sarkozy ne soit plus partie civile au procès Clearstream, est un "écran de fumée", a accusé le ministre du Travail, Xavier Darcos, dimanche sur Europe 1.

"Je ne vois pas pourquoi le fait que le président de la République fasse partie des victimes puisse interrompre le procès", a martelé Xavier Darcos, lors du Grand rendez-vous Europe 1/Le Parisien. "Vous n'allez pas interrompre le procès qui concerne des dizaines de personnes sous prétexte (que le chef de l'Etat) fait partie des victimes".













"Chercher à y échapper par des arguties ou des procédures, ça ne trompe personne", a encore jugé Xavier Darcos. "J'entends beaucoup Dominique de Villepin qui se répand sur les plateaux en se présentant comme la victime mais les victimes, que je sache, pour l'instant ce sont ceux qui ont vu leurs noms affichés dans des listes".

Le procès de l'ancien premier ministre de Jacques Chirac et de quatre autres suspects accusés d'un complot supposé contre Nicolas Sarkozy débute lundi devant le tribunal correctionnel de Paris. Il doit durer jusqu'au 21 octobre.