Classement de Shanghai : les universités américaines dominent le palmarès

  • A
  • A
Classement de Shanghai : les universités américaines dominent le palmarès
L'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI), première université française à apparaître dans le classement est placée à la 40e place.@ AFP
Partagez sur :

Cette année encore, les universités outre-Atlantique font figures de bonnes élèves. Le premier établissement français, l'université Pierre-et-Marie-Curie, est 40ème. 

Le classement international de Shanghai, qui établit chaque année le palmarès des 500 meilleures universités au monde, vient de livrer ses résultats 2017, révèle mardi le quotidien Le Monde. Cette année encore, les universités américaines font figures de premières de la classe. Sur les 20 premières à figurer au classement, seize sont américaines, parmi lesquelles celle d'Harvard (en tête) et de Stanford (2ème). L'université de Cambridge, au Royaume Uni, se hisse à la troisième place du palmarès, devant le MIT, l'institut de technologie du Massachusetts, aux Etats-Unis et l'université de Californie Berkeley.

Une université française à la 40e place. Il faut attendre la 40ème position pour trouver une université française : l'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI), suivie par l'université Paris-Sud, qui gagne cinq place sur le classement 2016. L'Ecole normale supérieure de Paris apparaît également à la 69ème place. 

Un classement contesté. Le palmarès de Shanghai s'appuie sur plusieurs critères notamment le nombre de Prix Nobel et de médailles de Fields parmi les diplômés et les anciens et le nombre de chercheurs les plus cités dans leurs disciplines. Des critères contestés par des chercheurs et des politiques. En 2016, Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, avait expliqué sur Europe 1 que ce classement était inadapté aux université françaises, car il privilégie les universités de grande taille.