Circulation pendant la COP21 : comment ça va se passer ?

  • A
  • A
Circulation pendant la COP21 : comment ça va se passer ?
@ AFP
Partagez sur :

L’ensemble du réseau francilien et le cœur de Paris risquent d’être paralysés, dimanche et lundi, pour le démarrage de la conférence climat de Paris.

La priorité est donnée à la sécurité. Et Paris risque d’être paralysée, dimanche et lundi, pour le démarrage de la COP21, la conférence climat de Paris. Les autorités appellent à n’utiliser ni les transports en commun, ni leurs voitures durant ces deux journées. Et de nombreux axes de circulation ont été bloqués. Dans ce contexte, la préfecture de police de Paris recommande d’éviter les déplacements et de privilégier, quand c’est possible, le télétravail.

Lundi, les restrictions de 6 heures à 21 heures. Alors que seulement quelques difficultés ont émaillé la journée de dimanche sur les routes franciliennes, lundi commence officiellement la COP21. Les restrictions de circulation démarrent dès 6 heures et jusqu’à 21 heures. L’A1 sera fermé dans les deux sens, de la porte de la Chapelle, dans le 18e, jusqu’au Bourget. Le périphérique sera neutralisé entre la porte d'Asnières et la porte de la Chapelle. 

pref

Dans Paris, un axe prioritaire ouvert ponctuellement. Dans Paris, un itinéraire prioritaire sera mis en place entre la place de la Concorde et la porte d'Asnières via la place de la Madeleine et le boulevard Malesherbes. Ce trajet sera ouvert ponctuellement sur quelques points de traversées "lorsque les circonstances le permettront", précise la préfecture sur son site.

Les restrictions de 6 heures à 11 heures. L'A1 de Roissy à Paris, l'A106 et l'A6 segment Orly/Paris et la RN2 entre le Blanc Mesnil et Aubervilliers seront fermées. 

Les restrictions de 14 heures à 21 heures. L'A1 segment Bourget/Roissy et l'A6 segment Porte d'Orléans /Orly seront fermées à leur tour. 

Ne pas utiliser les transports en commun "sauf nécessité". Les franciliens désireux de se déplacer sont invités à ne pas le faire en transports en commun. La préfecture de police de Paris recommande fortement d'"éviter d'utiliser les transports en commun sauf nécessité" dimanche et lundi pour le démarrage de la COP21. "Eu égard au risque avéré", sur ces deux jours, "d'engorgement des réseaux routiers et, par voie de conséquence de ceux des transports en commun", la préfecture de police (PP) conseille d'éviter au maximum de recourir aux transports en commun mais aussi "de ne pas utiliser les véhicules".

Des mesures liées à la menace terroristeLes mesures de sécurité pourraient toucher l’ensemble du réseau francilien. Et elles se justifient au regard du contexte de "menace terroriste réelle", alors que 150 chefs d’Etat ou de gouvernement doivent se rendre au Bourget pour l’ouverture de la COP21, lundi à 11 heures. Dans le cadre de l'état d'urgence instauré après les attentats du 13 novembre et de la COP21 qui dure jusqu'au 11 décembre, "des mesures exceptionnelles de circulation ont été prises afin d'assurer la sécurité des chefs d'Etat participants", a résumé la préfecture de police, vendredi.

Plus de 11.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour assurer la sécurité de la conférence de l'ONU, qui débute lundi au Bourget, au nord de Paris. Mais les négociateurs se retrouveront dès dimanche, à la veille de la cérémonie d'ouverture officielle à laquelle assisteront chefs d'Etat et de gouvernement.