Circulation : les pastilles de couleur attendues en juillet

  • A
  • A
Circulation : les pastilles de couleur attendues en juillet
Le périphérique parisien. Image d'illustration.@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

C'est ce qu'a annoncé mercredi matin la ministre de l'Environnement Ségolène Royal en précisant qu'elles étaient "en cours de fabrication".

Les automobilistes devraient pouvoir disposer en juillet de leurs vignettes de couleur, destinées à réguler la circulation notamment en cas de pics de pollution, a assuré mercredi la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal.

Basé sur l'âge du véhicule. La mise en place de ce système de pastilles de couleur, basé sur l'âge et la motorisation des véhicules, a pris du retard. Annoncé en juin 2015, il devait être initialement être instauré à compter de janvier, sur la base du volontariat.

En cours de fabrication. Il permettra de faire fonctionner les zones à circulation restreinte, que les collectivités ont depuis 2015 le pouvoir de créer, soit de manière permanente soit en cas de pic de pollution atmosphérique. "Ça progresse", a dit la ministre mercredi sur RMC-BFMTV. "Les vignettes de couleur sont en cours de fabrication, pour juillet". "Et j'espère que les maires auront le courage de prendre les décisions qui s'imposent pour restreindre la circulation, après avoir réclamé ce dispositif", a-t-elle ajouté. Au niveau européen, plus de 200 villes disposent déjà de zones à circulation limitée.