Cinq choses à savoir sur le premier "épisode cévenol" de l'automne

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur le premier "épisode cévenol" de l'automne
En septembre dernier, l'Hérault avait connu un épisode d'inondations à la suite d'un épisode cévenol@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

À partir de mercredi, les conditions météorologiques vont se dégrader pour laisser place à des épisodes de pluie, notamment sur le Sud de la France, un phénomène appelé "épisode cévenol".

CINQ CHOSES À SAVOIR

Après plusieurs jours de températures particulièrement douces pour la saison et d'un soleil au beau fixe sur une large part de l'Hexagone, le Sud de la France va connaître le premier épisode cévenol de la saison. Europe 1 fait le point sur ce phénomène météorologique qui devrait apporter beaucoup de pluies et pourrait provoquer des inondations.

Qu'est-ce qu'un épisode cévenol ?

Il s'agit d'un phénomène météorologique qui survient principalement sur les Cévennes et ses environs. En quelques jours, il apporte de très violents orages localisés et des pluies diluviennes qui peuvent entraîner des inondations. On qualifie ces pluies de "cévenoles" lorsqu'elles dépassent les 200 litres par mètre carré, ce qui correspond au tiers de ce qui tombe en moyenne à Paris en un an. Les principaux départements concernés sont ceux qui se trouvent au pied du massif des Cévennes : l'Hérault, le Gard, la Lozère et l'Ardèche.

Comment ce phénomène se forme-t-il ?

Cet épisode de violentes pluies provient de la rencontre entre une masse d'air chaud et humide venue de la Méditerranée qui se heurte à l'air froid descendu des régions du nord de l'Europe ; des conditions souvent réunies en automne. Des nuages chargés de pluie de forment à ce moment-là.

Mais ce qui en fait un phénomène spécifique à la région, c'est que ces nuages butent ensuite contre les montagnes des Cévennes. L'air humide se refroidit et l'équivalent de plusieurs mois de précipitations se déverse alors toujours au même endroit pendant un à trois jours.

La montée des eaux est alors très rapide. Inondations, coulées de boue, glissements de terrain peuvent survenir en quelques heures. Le dernier épisode cévenol majeur de ce type date de novembre 2011, où en 5 jours (du 1er au 5), les cumuls ont atteint les 1.000 litres/m² sur l’Ardèche.

Quelles peuvent être les conséquences ?

En plus des pluies diluviennes, les principaux dégâts occasionnés par les épisodes cévenols sont les inondations. L'épisode le plus impressionnant est sans doute celui qui a submergé la ville de Vaison-la-Romaine (Vaucluse) en septembre 1992.

Quarante-sept personnes sont mortes dans la zone, dont 34 seulement dans la ville. Pendant deux jours, la région avait été balayée par d'intenses pluies saisonnières. Mais ce qui a créé la catastrophe à Vaison-la-Romaine, c'est le débordement de l'Ouvèze. Soixante-six millions de mètres cubes d'eau se sont alors déversés sur la ville, comme le rappelle le site de Météo France consacré aux pluies extrêmes en France métropolitaine. Au plus fort de la crue, le débit était de l'ordre de 1.000 mètres cubes d'eau par seconde. L'Ouvèze charriait alors de nombreux objets à des vitesses voisines de quatre mètres par seconde.

Découvrez les images de la crues immortalisée par France 2 en 1992 :

Comment se préparer à cet épisode ?

En août dernier, le ministère de la Transition écologique avait diffusé un guide des gestes à adopter face aux inondations. Il y est notamment préconisé, à l'approche d'un épisode cévenol, de préparer un kit de sécurité utile pour vivre de manière autonomie jusqu'à trois jours. Pour mieux le préserver, il est conseillé de le stocker dans un endroit facile d'accès et en hauteur.

Il doit se composer de radio et de lampes, de nourriture non périssable, de médicaments, de vêtements chauds, d'argent liquide ou encore d'une copie des papiers d'identité.

Il est également utile de connaître les numéros d'urgence comme ceux de la mairie, des pompiers (18) ou encore de la gendarmerie et de la police (17).

campagne pluie-inondations crédit : ministère de la Transition écologique

Quand cet épisode va-t-il arriver en France ?

Une masse d'air froid venu de l'Atlantique va rencontrer un air chaud et humide venu de la Méditerranée mercredi. Au contact des Cévennes, de fortes pluies à caractère orageux vont stationner jusqu'à jeudi et engendrer des cumuls de pluie importants.

C'est dans la soirée et la nuit de mercredi à jeudi que les précipitations risquent de se renforcer sur les reliefs des Cévennes avec une intensité qui devrait atteindre 15 à 20 millimètres de pluie par heure. Cet épisode risque de se poursuivre dans la journée de jeudi mais devrait faiblir dans la soirée avec une possible réactivation dans la nuit, prévoit La Chaîne météo.