Christophe Rocancourt mis en examen

  • A
  • A
Christophe Rocancourt mis en examen
Partagez sur :

La cinéaste Catherine Breillat, diminuée depuis un AVC, l'accuse d’avoir profité de son extrême fatigue pour lui soutirer 850.000 euros.

Christophe Rocancourt a été mis en examen vendredi soir par la juge Muriel Josié, suite à la plainte de la cinéaste Catherine Breillat pour "abus de faiblesse". "L'arnaqueur des stars"a ensuite été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.

La réalisatrice Catherine Breillat, qui a raconté dans le détail sa mésaventure dans un livre paru en novembre 2009, a déposé plainte cet été auprès de la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA), un service de la police judiciaire parisienne en charge de ce type d'affaires.

Catherine Breillat affirme que Christophe Rocancourt lui a soutiré quelque 850.000 euros, en profitant de son état d'extrême fatigue – elle est à moitié paralysée depuis un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2005. Ce dernier nie les faits. "Il s'agit d'un prêt qui n'a pas été remboursé. Nous sommes dans le cadre d'une affaire civile plus que pénale. M. Rocancourt a tendu la main à Mme Breillat, elle n'a pas répondu", a réagi son avocat, Me Jérôme Boursican.

Déjà condamné en 2003 aux Etats-Unis pour avoir escroqué le tout-Hollywood, Christophe Rocancourt, 42 ans, préparait un film avec Catherine Breillat au début de l’année 2009, dans lequel il devait partager l’affiche avec Naomi Campbell.

> Rocancourt : "beau mec" et escroc