Charente : sept mois de prison ferme pour un record d'alcoolémie

  • A
  • A
Charente : sept mois de prison ferme pour un record d'alcoolémie
L'homme a expliqué à la barre que le mettre en prison ne le soignerait pas de son alcoolisme. Image d'illustration. @ GEORGES GOBET / AFP
Partagez sur :

L'homme, arrêté le 7 septembre avec 6,9 grammes d'alcool dans le sang, a été décrit par ses proches comme quelqu'un qui boit tous les jours. 

Il avait été arrêté le jeudi 7 septembre avec 6,9 grammes d'alcool dans le sang à Chazelles en Charente. L'automobiliste, qui avait failli provoquer un accident à proximité d'une école, a été condamné jeudi à sept mois de prison ferme, a rapporté Sud-Ouest.

Un homme qui boit dès le matin. L'homme, âgé de 52 ans, a été jugé par le tribunal correctionnel d'Angoulême après avoir passé plusieurs jours à l'hôpital. Le portrait qu'en a fait ses proches ne risquait pas de rehausser son image aux yeux de la présidente. Ils l'ont décrit comme quelqu'un qui boit tous les jours, dès le matin, essentiellement du rosé. 

"Je peux m'arrêter". La veille de son arrestation, il a expliqué à la barre qu'il avait la fête "avec des amis". "Je ne me suis pas aperçu de ce que j’avais bu", a-t-il tenté de se justifier. Il a aussi minimisé sa consommation, refusant d'accepter le problème qu'il a avec l'alcool. "Si je veux arrêter l’alcool, je peux m’arrêter", a-t-il soutenu, ajoutant que la prison ne le soignerait pas. 

Une peine de sept mois de prison a finalement été prononcé contre lui. Le procureur avait requis, pour sa part, deux ans de prison dont six mois de sursis mise à l’épreuve avec une obligation de soins et de travail.