C’est l’automne, nos conseils pour éviter la déprime !

  • A
  • A
C’est l’automne, nos conseils pour éviter la déprime !
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

LES BONS RÉFLEXES - Ce mercredi 23 septembre marque l’arrivée de l’automne. Voici quelques conseils pour lutter contre la déprime saisonnière. 

Il va falloir se faire une raison, l’été est bel et bien terminé. Et même si vous vous refusez encore à sortir les gros pulls et les manteaux, l’automne a officiellement débuté le 23 septembre. Un changement de saison synonyme de journées plus courtes, de lumière plus faible et, inévitablement, de sourires en berne. Mais rassurez-vous, nous avons quelques conseils à vous donner pour lutter contre ce petit coup de blues qui tombe en même temps que les feuilles.

"La dépression saisonnière, une réalité". Le changement de saison, surtout dans ce sens, n’est pas à prendre à la légère. "La dépression saisonnière est une réalité qui touche entre 3 à 5% de la population", avertit le docteur François Duforez, médecin au Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu, à Paris. Les principaux symptômes : "la prise de poids, un sommeil plus long mais moins réparateur, une fatigue dans la journée".

La lumière du jour est vitale. Ce petit coup de blues passager est lié en grande partie à la "luminosité qui baisse". "Pour lutter contre ce petit coup de mou, il faut vous exposer le plus possible à la lumière du jour", conseille François Duforez, conscient que ce n’est pas toujours évident en cette saison, "surtout si vous travaillez dans un bureau". Pour combler le plus possible ce manque de luminosité, vous pouvez recourir à la luminothérapie. Enfin dernier conseil, "mettez le nez à la fenêtre, ça ne coûte pas cher", insiste le docteur Duforez.

Course

Du sport pour mieux dormir. Quand l’automne arrive, une sorte de léthargie vous envahit. Pas vraiment envie de sortir et encore moins de faire du sport. Et pourtant, "l’activité physique est très intéressante pour bien régler son horloge biologique", explique François Duforez. "Faire du sport deux à trois fois par semaine améliore la régulation du métabolisme qui elle-même joue sur la qualité du sommeil", poursuit-il. En gros, avoir une activité physique, même le soir, vous permettra de mieux dormir.

Le réflexe légume… C’est un peu la bonne nouvelle de l’automne : le retour des soupes. "Essayez de mangez des légumes à chaque repas, ils sont riches en fibres", conseille la diététicienne nutritionniste Catherine Poggi. "Ils vont ralentir la digestion et éviter le petit coup de fringale dans l’après-midi". Avec l’automne, n’hésitez donc pas à manger des carottes (riches en vitamine A), des potirons (riches en minéraux), des haricots, des poireaux, des navets ou encore des panais.

... mais aussi du poisson et du chocolat. Pour passer l’automne, il ne faudra rien négliger dans votre alimentation. "Pensez à manger des poissons gras comme le saumon, le hareng ou la sardine (riches en oméga 3)", explique Catherine Poggi. "Et n’oubliez pas non plus les aliments riches en magnésium comme les céréales complètes, du riz complet". Et de conclure : "vous pouvez même vous autoriser un carré de chocolat noir après chaque repas".