Restos du coeur : pour Noël, "des produits un peu plus festifs"

  • A
  • A
Restos du coeur : pour Noël, "des produits un peu plus festifs"
Olivier Berthe
Partagez sur :

Interrogé ce matin sur Europe 1, le président des Restos du Cœur, Olivier Berthe a décrit ce qu'est un réveillon dans l'association humanitaire créée il y a 30 ans. 

INTERVIEW

Ambiance de Noël aux Restos du Cœur. Olivier Berthe, le président des Restos du Cœur était l'invité d'Europe 1 en ce jour de réveillon de Noël. L'occasion de découvrir ce qu'est un réveillon dans l'association humanitaire créée il y a 30 ans, quasiment jour pour jour par Coluche sur les ondes d'Europe 1. "Le réveillon de Noël n'est pas un jour tout à fait comme les autres, même au Restos du Cœur puisque dans les distributions qui ont eu lieu aujourd'hui et hier, on a essayé de faire des dotations un peu améliorées, essayer de donner tout ce qu'on récupère dans les grandes surfaces, des produits un peu plus festifs" a expliqué Olivier Berthe avant de préciser "ce soir, dans les 110 activités qu'il y aura auprès des personnes qui vivent dans la rue, on essaiera de faire quelque chose qui se rapproche d'un réveillon". 

"Cela devient très compliqué". Même si en cette veille de Noël, Olivier Berthe souhaite positiver et avant tout avoir une pensée pour les personnes les plus démunies, il l'admet : "cela devient très compliqué car il y a de plus en plus de monde qui ont besoin des Restos du Cœur. Tant que la courbe du chômage ne s'inverse pas, on aura toujours plus de personnes arrivant en fin de droits et donc plus de personnes à avoir besoin des associations humanitaires pour boucler leurs fins de mois. Depuis 2008, 2009, on n'a cessé de voir plus de personnes venir aux Restos du Cœur" constate-t-il. Une tendance qui se confirme également en cette campagne 2015 lancée au début du mois de décembre puisque l'association de Coluche a constaté 5% d'augmentation de la fréquentation par rapport à l'année dernière, ce qui correspond à 50.000 personnes de plus environ. Si cela continue ainsi, le chiffre des 128 millions de repas distribués l'an passée pourrait bien être largement dépassé.

"Nous avons besoin de tout !". Olivier Berthe a donc souhaité lancé un appel à la générosité sur notre antenne jeudi. "Nous avons besoin de tout ! Et en tout premier lieu de dons puisque plus de la moitié de nos ressources proviennent des dons. On est très peu subventionnés et les deux tiers de ce que nous avons nous viennent des dons et des Enfoirés" a-t-il ainsi affirmé. La période de Noël est donc cruciale pour eux puisque c'est, en cette période de l'année, que les personnes donnent le plus à l'association. "On a besoin de dons et de générosité, c'est crucial, essentiel et tellement important en cette période ! En plus, en cette année 2015 où l'on a vu tellement de choses horribles, montrer qu'on sait penser aux autres et intéresser à eux, c'est essentiel" a tenu a préciser le président des Restos du Cœur. Que ce soit pour donner un coup de main aux 70.000 bénévoles ou offrir des denrées alimentaires, tous vos dons sont donc les bienvenus !

"Rien, ni aucun bénévole des Restos du Cœur ne méritent le mépris". Olivier Berthe est ensuite revenu sur les propos de Gérard Depardieu qui a lancé en début de semaine qu"il "déteste les Restos du Cœur". "Cela fait 29 ans que je suis bénévole et que je consacre tout mon temps libre aux Restos du Cœur comme les 70.000 autres bénévoles qui, à 6 heures ce matin faisaient de la ramasse et qui ce soir iront aider les sans-abri. Donc je ne veux penser que positivement et je ne veux surtout pas répondre et polémiquer avec qui que ce soit sur des propos aussi méprisants" a souhaité préciser celui qui préside les Restos du Cœur depuis maintenant 12 ans.