Ce que vous pouvez faire pour aider les migrants

  • A
  • A
Ce que vous pouvez faire pour aider les migrants
Des migrants rassemblés à côté d'une gare en Macédoine (photo d'illustration). @ ROBERT ATANASOVSKI / AFP
Partagez sur :

PETIT GUIDE PRATIQUE - La photo du jeune Syrien mort noyé sur une plage de Turquie a choqué le monde entier. Certains d'entre vous se demandent certainement comment aider les migrants. Voici quelques pistes… 

La photo du jeune Aylan Kurdi a choqué le monde entier. Elle l'a peut-être aussi un peu réveillé. Des élans de solidarité naissent ici et là. En Allemagne, des familles accueillent des migrants chez eux. A Munich, où des réfugiés arrivent tous les jours, des citoyens les ont simplement accueillis avec des pancartes de bienvenue. En Islande, une page Facebook a été ouverte pour réclamer au gouvernement d'accueillir plus de migrants. Et les Français dans tout ça ? Que pouvons-nous faire ? Si certains veulent tendre la main à ces migrants en situation de détresse, voici quelques pistes de solidarité.

  • Donner de l'argent aux associations, c'est toujours utile

Quand on veut donner quelque chose, on pense tout de suite  aux vêtements ou à la nourriture. Mais ce geste de générosité n'est pas forcément le plus pertinent. "Entre 50 et 70% des fournitures envoyées dans des zones sinistrées ne sont pas utiles", explique le site Quartz, cité par Slate.fr. Le travail de tri est parfois trop long et trop laborieux pour les ONG sur place. Quand vous envoyez un don à une association humanitaire, vous pouvez être sûr que cet argent sera bien redistribué. L'Unicef, Médecins du monde ou encore Médecins sans frontières (la liste n'est pas exhaustive) sont autant d'associations qui s'occupent des populations déplacées.

  • Vous porter vous-même volontaire

Vous trouvez le chèque trop facile ou trop insuffisant ? Vous voulez faire plus ? Vous pouvez toujours devenir bénévole dans une association. La démarche est très simple, il suffit de vous présenter dans une association comme la Cimade, Emmaüs ou encore le Secours Catholique (là non plus, la liste n'est pas exhaustive) et proposer vos services.

  • Et les initiatives citoyennes ? Une bonne idée ?

Le meilleur exemple nous vient sans aucun doute d'Islande. Dans ce petit état insulaire de 320.000 habitants, près de 5% de la population a décidé d'ouvrir une page Facebook et de lancer une pétition pour accueillir plus de migrants dans leur pays. En France, une très belle initiative vient de voir le jour : une sorte de "couchsurfing" pour réfugiés. Le réseau Calm (Comme à la maison) a été récemment lancé par l'association Singa. N'importe qui peut décider d'héberger un migrant chez lui. En quelques clics, vous pourrez rapidement aider concrètement quelqu'un.