Caroline Fourest : "Des laïcités à géométrie variable" dans les discours politiques

  • A
  • A
Partagez sur :

L’essayiste, auteur du livre "Le génie de la laïcité", a critiqué les discours des politiques sur la laïcité, de gauche comme de droite. 

INTERVIEW

Le débat sur la laïcité agite régulièrement la scène politique française. Cet été, le burkini a ainsi été au centre des polémiques, opposant les partisans et les adversaires à son interdiction.

L’essayiste Caroline Fourest, auteur du livre Le génie de la laïcité (éd. Grasset), a vivement critiqué les discours politiques sur la laïcité, de droite comme de gauche. "Y-a-t-il des laïcités à géométrie variable dans les discours politiques ? Oui, c’est exact", a-t-elle déclaré, mercredi soir au Club de la presse d’Europe 1.

"Une gauche laïque que contre l’église catholique, la droite que contre l’islam." "D’un côté, une certaine gauche n’est laïque que contre l’église catholique. De l’autre côté, une droite qui soudainement s’est convertie à la laïcité mais que contre l’islam. J’essaye de combattre ces deux laïcités à géométrie variable", a assuré Caroline Fourest.  

Des réserves sur les crèches de Noël en mairie. L’essayiste a également exprimé des réserves sur l’installation de crèches de Noël dans les bâtiments administratifs. "Si on veut mettre le petit Jésus en mairie, il ne faudra pas s’étonner que d’autres religions à juste titre demanderont d’autres signes religieux", a jugé Caroline Fourest. Le rapporteur public du Conseil d’Etat a recommandé leur autorisation, sous conditions, au nom du principe de laïcité.