Cargo en détresse : "pas de danger pour l'environnement"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La préfecture maritime de l'Atlantique estime que le cargo Modern Express, en détresse, ne représente pas de danger environnemental. 

INTERVIEW

Le cargo Modern Express, en détresse au large du Sud-Ouest, représente-t-il un danger pour l'environnement ? Louis-Xavier Rénaut, porte-parole de la préfecture maritime de l'Atlantique, écarte tout danger pour la faune et la flore, alors que le navire, à la dérive depuis six jours dans le Golfe de Gascogne, risque de s'échouer lundi ou mardi sur les côtes. "La cargaison ne représente pas de danger pour l'environnement. Ce sont essentiellement des bois et des engins de travaux publics. Les seuls hydrocarbures sont ceux qui servent à la propulsion", a-t-il assuré au micro d'Europe 1, dimanche soir.

"0,5% de la quantité d'hydrocarbure du Prestige". Les autorités maritimes ne semblent donc pas craindre une marée noire d'ampleur. "Il y a 300 tonnes d'hydrocarbure dans les soutes. Jusqu'à maintenant, il n'y a pas eu de rejet d'hydrocarbure. Mais lors d'un échouage, il y a des risques de brèches qui pourraient s'ouvrir. Mais 300 tonnes, c'est 0,5% de la quantité d'hydrocarbures que pouvait contenir 'le Prestige'. Ce n'est pas du tout le même impact sur l'environnement", a détaillé Louis-Xavier Rénaut.

Un cordon sanitaire en cas de fuite. En cas de fuite, les autorités mettront en place un cordon sanitaire, pour éviter de polluer l'océan. "C'est prévu depuis plusieurs jours. Un bateau spécialisé dans la lutte contre les pollutions marines est sur place. Il est prêt, en cas de fuite, à les traiter et à les confiner. Si ce bateau s'échoue, il interviendra en premier pour contenir les rejets et les pomper", a expliqué Louis-Xavier Rénaut.

Le cargo fera l'objet lundi matin d'une ultime tentative de remorquage, lors d'une accalmie météo. En cas d'échec, il s'échouera entre lundi soir et mardi soir sur la côte des Landes.