Cannes : sept adolescents interpellés après un incident dans un TER

  • A
  • A
Cannes : sept adolescents interpellés après un incident dans un TER
Sept adolescents ont été interpellés pour une attaque de TER@ GAIZKA IROZ / AFP
Partagez sur :

Quatre jours après l'attaque éclair du TER en gare de Cannes, sept adolescent ont été interpellés. 

Sept adolescents ont été interpellés mercredi après un incident, samedi, à bord d'un train régional dont des passagers ont été frappés et aspergés de gaz lacrymogène en gare de Cannes-Ranguin, a-t-on appris de source proche du dossier.

Un grand retentissement local. "On a sept jeunes en garde à vue, des mineurs de 14 à 17 ans, originaires du quartier de Cannes La Bocca", a-t-on précisé de même source. Tous ne sont peut-être pas directement en cause dans l'incident qui a eu un grand retentissement politique local et a conduit la préfecture des Alpes-Maritimes à annoncer des mesures de sécurité supplémentaires lundi. Trois des personnes agressées avait été transportées à l'hôpital. Une plainte a été déposée par un passager, victime d'un jour d'incapacité temporaire de travail (ITT).

Il n'y a eu aucun vol. "Il y a eu un rapprochement hâtif avec des agressions style attaque de diligence pour dépouiller les passagers comme il s'en produit en région parisienne, mais il n'y a eu aucun vol", selon la même source. À ce stade, les faits n'ont pas été encore complètement établis. Les caméras de vidéo-surveillance montrent qu'une quinzaine de jeunes sont montés dans la rame, ont utilisé une bombe lacrymogène pour asperger des voyageurs et en ont frappé certains.