Canicule dans le Sud-Est : plusieurs records de température vendredi

  • A
  • A
Canicule dans le Sud-Est : plusieurs records de température vendredi
Plusieurs records ont été relevés vendredi en termes de températures.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

La Corse a relevé un record de température pour un mois d'août vendredi avec 42,7°C à Figari. A Montpellier, 37,7°C ont été enregistrés, un record tous mois confondus.

Plusieurs records de température ont été battus vendredi dans le Sud-Est, touché par la canicule, notamment à Figari en Corse et à Montpellier, a indiqué samedi Météo-France.

Record d'août à Figari. Un record de température en Corse pour un mois d'août a été relevé vendredi à Figari (Corse-du-Sud), où le thermomètre est monté jusqu'à 42,7°C, a indiqué le prévisionniste Frédéric Nathan. Le record absolu de température en Corse, tous mois confondus, remonte au 23 juillet 2009 à Sartène en Corse-du-Sud, qui avait enregistré 43,4°C.

A Montpellier, le record de 1990 battu. Montpellier a connu vendredi une température record de 37,7°C, tous mois confondus. L'ancien record était de 37,5°C, établi le 17 juillet 1990, selon Météo-France. Mardi, le département des Alpes-Maritimes avait aussi enregistré un record absolu de température, avec 40,5°C relevés dans le village de Puget-Théniers. Météo-France avait déjà annoncé mardi un record de température nocturne pour la France métropolitaine : à Marignana (Corse-du-Sud), la température n'était pas descendue en dessous de 30,5°C dans la nuit de lundi à mardi.

Baisse des températures dimanche. Treize départements du Sud-Est étaient toujours en vigilance orange pour canicule samedi à la mi-journée: les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Corse, la Corse-du-Sud, la Drôme, le Gard, le Var, le Vaucluse, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales. La fin de l'épisode caniculaire est prévue dimanche. "Cette vague de chaleur va quitter la France demain (dimanche), les températures vont baisser d'un cran sur le Sud-Est. On va revenir à des valeurs plus classiques", selon Frédéric Nathan.