Canicule : "aider les personnes âgées isolées, un beau geste de solidarité"

  • A
  • A
Canicule : "aider les personnes âgées isolées, un beau geste de solidarité"
@ NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

PLAN CANICULE - La France connaît actuellement une très forte vague de chaleurs. Comment les personnes âgées sont-elles protégées ?  

Pas moins de 40 départements ont été placés en vigilance orange mardi en raison d’un risque de canicule. Cette vague de chaleur exceptionnelle, de par sa durée prévue sur plusieurs jours, devait frapper mardi une partie du Sud-Ouest, le Centre, le centre-est et l'Ile-de-France avec des prévisions de températures parfois au-delà de 40°C à l'ombre. En 2003, l’épisode caniculaire avait coûté la vie à plus de 15.000 personnes. Comment s’organise-t-on dans les grandes villes pour éviter de revivre un tel traumatisme ?

>> Dominique Versini, adjointe à la mairie de Paris, s’occupe de toutes les questions relatives à la solidarité, aux familles, à la petite enfance et aux personnes âgées. Elle nous explique le dispositif mis en place et insiste sur la vigilance concernant les personnes âgées.

Comment la ville de Paris a-t-elle prévu de protéger les bébés et les personnes âgées contre la canicule ?

Pour ce qui concerne les crèches, de très nombreuses consignes ont été passées aux personnels pour faire énormément boire les enfants. Des jeux d’eau vont leur être proposés. Ils seront mis à l’ombre et les stores devront être baissés dans les établissements. J’ai envie de dire que ce sont des consignes de bon sens.

Les personnes âgées ont énormément souffert de la canicule de 2003. Qu’est-ce qui est mis en place pour les protéger ?

Des salles rafraîchies – climatisées sans être glaciales – ont été mises en place dans tous les EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). On fait aussi extrêmement attention à l’alimentation. Dans ces établissements, les cuisiniers ont suivi des formations pour adapter les repas aux périodes de fortes chaleurs.  

Ehpad-personnes-agees

Et pour les personnes âgées isolées, celles qui vivent encore chez elles ?

Afin d’anticiper cet épisode, les personnels de la ville de Paris contactent les 13.466 personnes qui se sont inscrites sur le fichier Chalex* pour savoir comment elles se portent. Si une personne signale un problème, nous avons une cellule de veille sanitaire (basée au Samu Social de Paris, ndlr) qui intervient et les prend en charge. Dans chaque arrondissement de la ville, nous avons également mis en place une cellule de veille sociale pour aider les personnes âgées isolées. Si elles ont du mal à faire leurs courses, par exemple, nous pouvons les aider. Enfin, des salles rafraîchies sont également à leur disposition dans les Ehpad, même quand elles n’y sont pas inscrites.

Et vous misez également sur l’entraide entre particuliers ?

Bien sûr, c’est primordial. S’il y a une personne âgée dans votre entourage, n’hésitez pas à lui faire un petit coucou fréquemment. Allez la voir et proposez lui de l'aide. C’est un beau geste de solidarité.

* Depuis 2004, le fichier Chalex (Chaleur extrême, ndlr) regroupe les Parisiens qui ont plus de 75 ans, qui ont fait eux-mêmes la démarche de s’inscrire. En cas de fortes chaleurs, ces personnes sont appelées par les services de la ville de Paris.