Calais : des douches installées pour lutter contre la gale

  • A
  • A
Calais : des douches installées pour lutter contre la gale
Partagez sur :

Une épidémie de gale s'est déclarée mardi parmi les migrants. Les associations craignent d'être débordées.

Une unité de traitement sanitaire d'urgence avec deux douches mobiles a été installée mardi à Calais par la préfecture, pour endiguer une épidémie de gale signalée chez les migrants par les associations humanitaires. Les cas se sont multipliés par quatre depuis le début de l'année, près de 200 migrants sur un millier sont atteints.

Une quarantaine de migrants, pour la plupart des Afghans, ont patienté mardi devant une grande tente dans l'attente de pouvoir prendre une douche. Chacun d'entre eux a été examiné par un médecin. Les patients se déshabillent, prennent une douche, se savonnent, puis se sèchent. Puis un médecin constate la présence ou l'absence de lésions suspectes. S'il y en a, le patient prend un médicament par voie orale. Dans le cas contraire, il récupère simplement des vêtements propres.

Quatre douches du centre du Secours Catholique de Calais seront réquisitionnées jeudi. Une mesure saluée par les responsables associatifs mais qui s’avèrera très vite insuffisante, selon Matthieu Quinette, coordinateur de Médecins du monde.

Selon les standards humanitaires, qui imposent une douche pour 20 personnes, "il faudrait une cinquantaine de douches, et non pas quatre", a expliqué Matthieu Quinette au micro Europe 1 de Lionel Gougelot :