Brevet des collèges 2015 : 86,3% de réussite

  • A
  • A
Brevet des collèges 2015 : 86,3% de réussite
Le taux de réussite au Diplôme national du brevet (DNB) a progressé d'un point, à 86,3%, lors de l'édition 2015 de l'examen.@ AFP
Partagez sur :

Le taux de réussite au Diplôme national du brevet (DNB) a progressé d'un point, à 86,3%, lors de l'édition 2015 de l'examen, selon des résultats provisoires publiés lundi par le ministère de l'Education nationale. 

Le taux de réussite au Diplôme national du brevet (DNB) a progressé d'un point, à 86,3%, lors de l'édition 2015 de l'examen, selon des résultats provisoires publiés lundi par le ministère de l'Education nationale.

Les filles, la Corse et Rennes à l'honneur. Le taux de réussite des filles, 89,3%, reste supérieur à celui des garçons, 83,3%, précise le ministère dans un communiqué. Par ailleurs, dans la série générale, où étaient inscrits neuf candidats sur dix, le taux de réussite augmente de 1,2 point à 87,1%, mais dans la série professionnelle, il recule de 1,1 point à 77,3%. Le taux de réussite varie fortement selon les académies: il y a presque vingt point d'écart entre d'une part les académies de Corse et de Rennes, qui affichent un taux de réussite de 90,1%, et d'autre part l'académie de Mayotte, où il s'établit à 70,4%.

12,4% de mentions très bien. La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem félicite les lauréats et remercie "les enseignants qui les ont accompagnés jusqu'à l'obtention de ce diplôme", indique le ministère dans son communiqué. Au total, 705.300 candidats ont obtenu leur DNB, dont 12,4% avec mention très bien, 19,2% avec mention bien et 24,9% avec mention assez bien. 

Une session de remplacement est organisée en septembre pour les candidats qui n'ont pas pu plancher en juin.

Des changements dès l'année prochaine. L'année prochaine, l'éducation morale et civique (EMC), dont l'enseignement commencera à la rentrée 2015, remplacera l'éducation civique lors de l'examen. Le DNB devrait ensuite évoluer à partir de la session 2017 suivant des modalités qui n'ont pas encore été annoncées, pour tenir compte du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, mais aussi des nouveaux programmes scolaires qui entreront en vigueur en septembre 2016.