Braquage éclair chez un joaillier de la place Vendôme

  • A
  • A
Braquage éclair chez un joaillier de la place Vendôme
Partagez sur :

La boutique du célèbre joaillier Chopard, place Vendôme à Paris, a été braquée samedi après-midi. Le préjudice est estimé aux alentours de 6 millions d'euros.

Braquage audacieux samedi après-midi sur la place Vendôme à Paris. A 13h, "un homme seul, bien habillé, pouvant être un client potentiel", selon la description qu'en fait la police, pénètre dans la bijouterie Chopard. Très vite, tout s'emballe : avec une arme de poing, l'homme braque les employés présents, apparemment au nombre de trois, et s'empare de douze bijoux de la vitrine. Signe particulier du braqueur : il portait un chapeau, de type borsalino.

Le préjudice, d'abord évalué entre 6 et 10 millions d'euros par des sources policières, a été estimé à 6,6 millions d'euros, de source judiciaire. La brigade de répression du banditisme (BRB) a été saisie de l'enquête pour retrouver ce braqueur solitaire, qui semble avoir pris la fuite à pied.

Pour pénétrer dans cette boutique, il faut montrer patte blanche à travers un sas de sécurité. Des témoins ont attesté de la grande discrétion du braqueur en fuite. Dans la bijouterie mitoyenne, une vendeuse affirmait n'avoir "rien vu, rien entendu. On travaillait". En cet après-midi ensoleillé, la place Vendôme, qui abrite l'hôtel Ritz et de nombreuses maisons de joaillerie prestigieuses, était parcourue par de nombreux promeneurs et touristes.

Le record toutes catégories des vols de bijoux commis en France demeure détenu parles braqueurs armés et grimés qui se sont emparés le 4 décembre 2008 de parures, bagues et autres colliers dans la boutique de la joaillerie de luxe américaine Harry Winston, avenue Montaigne, à Paris, pour un montant estimé à 85 millions d'euros. L'enquête n'a à ce stade pas abouti.