Boumediene, ancien détenu de Guantanamo, sort de son silence

  • A
  • A
Boumediene, ancien détenu de Guantanamo, sort de son silence
Partagez sur :

INTERVIEW EXCLUSIVE - Lakhdar Boumediene, l'ancien prisonnier de Guantanamo arrivé en France le 15 mai dernier et hospitalisé jusqu’à maintenant, s’exprime pour la première fois, sur Europe 1.

Lakhdar Boumediene, l’ancien détenu de Guantanamo arrivé en France le 15 mai dernier s’est exprimé pour la première fois lundi au micro d’Europe 1 à sa sortie de l’hôpital de Clamart où, pendant dix jours, les médecins ont suivi de près son état de santé.

Amaigri avec une barbe poivre et sel, Lakhdar Boumediene est arrivé pour l’interview avec un sac en plastique contenant ses souvenirs de détention : son survêtement kaki, des lettres reçues lors de sa détention et une petite carte orange sur laquelle figure son numéro de détention, le 10005, sa seule identité pendant sept ans.

Les Américains ne lui ont pas rendu toutes ses affaires personnelles lors de sa libération, raconte-t-il :

Aujourd’hui, il a pour seuls papiers un visa délivré par l’Ambassade de France et "une carte avec mon nom, ma date et mon lieu de naissance. C’est tout ce que j’ai maintenant", souligne-t-il.

Lakhdar Boumediene va désormais s’installer aux alentours de Nice dans un logement social fourni par la France, avec sa femme et ses deux filles de 9 et 13 ans.

Il reste pour son avocat français "le symbole d'une erreur judiciaire". Me David Reingewirtz :



Europe 1.fr avec Catherine Boullay