Circulation : plus de 800 km de bouchons sous la chaleur

  • A
  • A
Circulation : plus de 800 km de bouchons sous la chaleur
@ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

Pour le deuxième chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, des bouchons sont prévus entre 4h et 20h et la journée est même classée "noir" en Auvergne-Rhônes-Alpes.

C'est un classique de l'été, mais les bouchons ont fait leur retour en masse, samedi. Les complications ont même commencé dès vendredi soir dans le sens des départs, journée classée orange, notamment sur l'A7 au Sud de Lyon, avec quelques dizaines de kilomètres de voitures tout au long de la soirée.

Départs : partez plutôt dimanche. Pour samedi, Bison Fûté vous conseille d'éviter absolument l'autoroute A9 entre Orange et Narbonne de 9 heures à 18 heures, ainsi que l'autoroute A7 de 10 heures à 20 heures. Samedi est présenté en effet comme "la deuxième journée la plus difficile de l'été" sur les routes, avec une circulation "exceptionnellement" compliquée selon le prévisionniste, qui voit rouge au niveau national. Il est ainsi conseillé de prendre la route le dimanche, classé vert, mais d'éviter les grands axes entre 9h et 15h.

857 kilomètres de bouchons cumulés. "À 12h43, on comptabilisait 857 kilomètres de bouchons sur toute la France. On attend encore beaucoup de trafic jusqu'à 13h30 et après, ça devrait commencer à décroître", a indiqué Bison Futé. La traversée de la région Auvergne-Rhône-Alpes, empruntée par l'autoroute du soleil, est classée "noire" pour toute la journée. Et c'est bien là que les vacanciers ont rencontré les plus grosses difficultés. 

>> Sur l'A7. Les automobilistes devaient ainsi s'armer de patience sur l'A7, entre le nord de Valence et Montélimar, avec 147 km de trajet pare-choc contre pare-choc. Il fallait donc 1h35, au lieu de 22 minutes en temps normal, pour parcourir le trajet entre ces deux villes, selon Vinci, l'exploitant de l'autoroute. Des conditions de circulation particulièrement difficiles d'autant que treize départements du sud-est de la France étaient toujours en vigilance orange pour canicule.

>> Sur l'A9. L'arc méditerranéen en direction de l'Espagne était également encombré, avec plus d'une soixantaine de kilomètres de bouchons sur l'A9 autour de Narbonne, ainsi qu'au Boulou, près de la frontière franco-espagnole.

Le bitume était aussi en surchauffe sur l'A75 en direction de Montpellier, avec 55 km de bouchons entre Issoire et Saint-Flour. Et les automobilistes roulaient en accordéon sur 50 km de l'A10, à Niort de même qu'à Saintes. "Mais on a aussi des bouchons sur l'A11, l'A13, l'A20 et l'A20", indiquait encore Bison Futé. Les difficultés étaient bien plus nombreuses que le week-end dernier, où un pic de quelque 600 kilomètres de bouchons avait été enregistré samedi dernier à la mi-journée.

Retours : évitez les grands axes. Dans le sens des retours, Bison futé voit rouge sur l'arc méditerranéen samedi, et préconise d'éviter l'autoroute A8 entre l'Italie et Aix-en-Provence et l'autoroute A9 de Montpellier à Nîmes, entre 9h et 20h. Au niveau national, samedi et dimanche sont classés orange dans le sens des retours, et il est conseillé d'éviter les grands axes de liaison en journée.