Bouches-du-Rhône : des bombes et munitions laissées à l’abandon

  • A
  • A
Bouches-du-Rhône : des bombes et munitions laissées à l’abandon
@ Agir pour la Crau
Partagez sur :

A Saint-Martin-de-Crau, rien n’est fait pour dépolluer une ancienne usine de destruction de munitions. 

A l’entrée du site, sur un panneau jaune, on peut lire ceci : "Danger de mort, défense d’entrer". A Saint-Martin-de-Crau, dans les Bouches-du-Rhône, des centaines d’obus et munitions gisent sur les 32 hectares d’une ancienne usine de destruction de munitions. Certains engins sont encore visibles à l’œil nu, d’autres sont enfouis dans le sol pierreux.

Aucune surveillance. Une société était chargée de détruire tous ces explosifs mais depuis la faillite de cette entreprise en 2006, rien n’a été fait. Le lieu a été récupéré par l'Etat mais n'a toujours pas été dépollué. 

photo-interieur-papier

Dans le contexte actuel d'attaques terroristes, les craintes de cette association sont nombreuses. Car sur le site, on trouve 160 obus de mortier, des dizaines d’obus au phosphore, de la poudre. Le danger est bien réel. "On craint évidemment un acte de malveillance car il est très facile de récupérer ce matériau et de mettre un détonateur", explique à Europe 1 Joëlle Lenghi, porte-parole de l'association Agir pour la Crau.  Le deuxième risque peut venir du phosphore. Car c’est une matière très inflammable.

Contactée par Europe 1, la préfecture des Bouches-du-Rhône assure que des travaux vont être entrepris pour dépolluer le site. Sans toutefois donner une date précise.