Bobigny : des "réponses individuelles" pour les Roms évacués

  • A
  • A
Bobigny : des "réponses individuelles" pour les Roms évacués
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une soixantaine de Roms évacués d'un campement à Bobigny sont temporairement hébergés dans un gymnase parisien.

La soixantaine de Roms, expulsés mardi d'un campement à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, et hébergés depuis dans un gymnase parisien, se verront proposer des "réponses individuelles" s'ils désirent s'insérer, ont dit vendredi la Ville de Paris et la préfecture de la région Ile-de-France.

Un "diagnostic social" pour une orientation adaptée. "Les 59 personnes hébergées à titre temporaire par la Ville de Paris dans son gymnase du Paradis, situé dans le 10e arrondissement, le quitteront à compter de lundi", ont annoncé la Ville et la préfecture, dans un communiqué commun.

"Elles rejoindront des lieux de prise en charge mis à disposition par la préfecture et par la Ville de Paris, pour une durée de 15 jours, au cours desquels sera réalisé un diagnostic social qui permettra de définir des orientations adaptées", ont-elle poursuivi. "Au terme de ce délai, des réponses individuelles seront proposées aux familles manifestant leur volonté de s'inscrire dans un parcours durable d'insertion, y compris pour leurs enfants", ont-elle précisé.