Blocage des prisons en vue mardi

  • A
  • A
Blocage des prisons en vue mardi
Partagez sur :

L'ensemble des syndicats appelle au blocage des prisons mardi. En cause: le non-paiement en décembre de certaines primes.

Pas de visite dans les prisons mardi ni de transfert des détenus vers les tribunaux. Les syndicats appellent au blocage en raison du non-paiement en décembre des heures supplémentaires et de certaines primes. Une nouvelle tombée il y a quelques jours par un coup de téléphone de la DRH de l'administration pénitentiaire.

Le versement des heures supplémentaires, primes de nuit et autres indemnités de week-end n'est pas annulé mais reporté à janvier. Sur le bulletin de paye des agents de l'administration pénitentiaire, le manque à gagner pour le mois de décembre est évalué entre 500 et 900 euros. Christophe Marquès, secrétaire général FO-pénitentiaire, déplore que cela tombe à un moment particulièrement mal choisi celui des fêtes de Noël.

Le paiement des heures supplémentaires est un problème récurrent. En 2008, déjà cela avait coûté 39M€ à l'administration pénitentiaire. En 2009, la facture est encore plus élevée : 43M€. Et c'est là tout le problème: cela n'était pas prévu dans le budget.

Michèle Alliot-Marie, la ministre de la Justice, a tenté de calmer le jeu en envoyant un courrier aux syndicats. Ses explications n'ont visiblement pas convaincu les syndicats de renoncer à leur journée d'action mardi.