Bijoux et matériel informatique au top du hit parade des vols

  • A
  • A
Bijoux et matériel informatique au top du hit parade des vols
Les bijoux représentent 54% des vols commis au cours de cambriolages déclarés par les Français.@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Les bijoux sont au top du hit parade des objets cambriolés ces dernières années selon ce que déclarent les Français, qui notent aussi une augmentation du vol de matériel informatique.

"Les bijoux restent les biens les plus volés lors des cambriolages (à domicile) entre 2013 et 2015", indique une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) rendue publique jeudi. Elle a été réalisée à partir de résultats des enquêtes "cadre de vie et sécurité" menées conjointement par l'Insee et l'ONDRP depuis 2007. Les Français sont interrogés chaque année sur leur ressenti de la sécurité, ce qui tranche avec les chiffres officiels de la délinquance enregistrés à partir de plaintes.

Les bijoux représentes 54% des vols commis. Comme lors des enquêtes précédentes, les bijoux restent les objets "les plus fréquemment dérobés lors de cambriolages". Ils représentent 54% des vols commis au cours de cambriolages déclarés par les Français lors des plus récentes enquêtes de 2013 à 2015. "Cette proportion est en forte hausse" comparée aux années précédentes, observe l'observatoire. Le matériel hi-fi, photo et vidéo occupe la seconde place du classement des objets les plus souvent dérobés, toujours selon cette étude.

Le matériel informatique de plus en plus convoité. Le matériel informatique est, quant à lui, "de plus en plus convoité par les cambrioleurs" et "près de trois ménages sur dix se sont vus dérober un ordinateur, une tablette numérique..." au cours de la même période. L'argent est bien sûr "toujours recherché" lors des cambriolages "quelle que soit sa forme, liquide, carte bleue ou chéquiers", indique l'ONDRP. Il représentait le quart des cambriolages déclarés par les Français entre 2007 et 2009. Cette proportion est passée à quelque 30% depuis.