Bénévolat : 63% des Français ont déjà donné de leur temps pour les autres

  • A
  • A
Bénévolat : 63% des Français ont déjà donné de leur temps pour les autres
Les moins de 35 ans engagés passent de 37% à 36% de leur tranche d'âge, les 35-49 ans progressent, eux, de 30% à 40%.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Le nombre de bénévoles dans les associations en 2016 est estimé à 13 millions de personnes, soit un Français sur quatre.

63% de Français disent donner de leur temps gratuitement pour les autres ou pour contribuer à une cause, en dehors du cadre familial, ou l'avoir déjà fait, selon une enquête de Recherche et Solidarités sur "La France bénévole", à paraître mardi dans La Croix. C'est mieux qu'en 2012 (56%), mais un peu en retrait du record de 2013 (65%).

Les jeunes prennent la relève. Parmi les 39% qui disent donner de leur temps, la part des 50-65 ans recule de 45% en 2010 à 37% en 2016. Celle des plus de 65 ans se replie de 51% à 44%. Dans le même temps, les plus jeunes prennent la relève : si les moins de 35 ans engagés passent de 37% à 36% de leur tranche d'âge, les 35-49 ans progressent, eux, de 30% à 40%.

Les jeunes sont un peu moins enclins à s'engager dans une association ou une autre forme d'organisation (63% au total pour les moins de 35 ans, pour une moyenne de 68%), et plus attirés par une démarche informelle de solidarité, le plus souvent avec des amis.

Un Français sur quatre dans une association. La proportion des Français engagés dans une association ou une autre forme d'organisation augmente en corrélation avec le niveau de formation. Le nombre de bénévoles dans les associations en 2016 est estimé à 13 millions de personnes, soit un Français sur quatre. 8,4% sont engagés dans un autre type d'organisation, et 15,7% sur un mode informel. ""Au-delà des spécificités liées à l'âge, le bénévolat associatif a connu en six ans, de réelles transformations. Il est nettement plus stimulé par 'l'envie d'agir', souligne Recherches et Solidarités dans un communiqué. 

L'enquête est basée sur une étude Ifop réalisée en janvier 2016 auprès de 3.156 personnes de 15 ans et plus, et une analyse réalisée par Recherche et Solidarités auprès de 6.667 bénévoles interrogés en ligne en mars-avril 2016.