Bayonne : le Bayonnais Didier Deschamps espéré pour l'ouverture des Fêtes

  • A
  • A
Bayonne : le Bayonnais Didier Deschamps espéré pour l'ouverture des Fêtes
Didier Deschamps avait déjà salué la foule depuis le balcon de l'Hôtel de ville de Bayonne après la victoire en 1998, mais pas dans le cadre des Fêtes.@ Odd ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

Si la municipalité peut "entendre que ce soit trop tôt", elle ne désespère pas de recevoir le sélectionneur des Bleus champions du monde comme "invité d'honneur" pour l'ouverture des fêtes, le 25 juillet.

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, originaire de Bayonne où il a joué jusqu'à son départ pour Nantes à l'âge de 15 ans, est ardemment espéré par la municipalité pour être la personnalité qui ouvrira les Fêtes de Bayonne le 25 juillet, même si les édiles comprennent que c'est peut-être "trop tôt".

Traditionnellement c'est une personnalité nationale ou internationale, souvent originaire de la région, qui ouvre officiellement les Fêtes de Bayonne en lançant symboliquement les clefs de la ville, depuis le balcon de l'Hôtel de Ville, à plusieurs dizaines de milliers de festayres rassemblés en contrebas. Bayonnais et double champion du monde, "DD" ferait un "invité d'honneur" de choix, et la municipalité n'a d'ailleurs pas attendu le sacre du 15 juillet pour lui proposer.

"Sa messagerie téléphonique a nos voix." "Nous avons essayé de l'inviter avant, et après la victoire", a indiqué lors d'une conférence de presse Yves Ugalde, adjoint au maire à la Culture et membre de la commission des Fêtes de Bayonne. "Sa messagerie téléphonique a nos voix, même si ses proches nous font comprendre qu'il voudra certainement rester au calme. Nous savons qu'il n'aime pas forcément satisfaire à ce type de pression populaire, mais nous ne sommes pas encore désespérés. Je peux entendre que ce soit trop tôt", a-t-il ajouté.

Deschamps était déjà monté au balcon de l'Hôtel de ville de Bayonne pour saluer la foule, peu après le sacre l'équipe de France en 1998, mais pas dans le cadre des Fêtes. Celles-ci, qui se tiendront du 25 au 29 juillet prochain, ont rassemblé en 2017 plus d'un million de "festayres" (fêtards en gascon) pour cinq jours de musique, concerts, gastronomie, animations et spectacles gratuits. Pour la première fois, cette fête populaire parmi les plus importantes d'Europe sera partiellement payante (8 euros pour les trois derniers jours).