Bavure filmée de La Courneuve : sursis pour trois policiers

  • A
  • A
Bavure filmée de La Courneuve : sursis pour trois policiers
Partagez sur :

Trois policiers ont été condamnés lundi par le tribunal de Bobigny à des peines allant de six mois à un an de prison avec sursis.

Des peines d’emprisonnement allant de six mois à un an avec sursis. C’est le jugement prononcé par le tribunal correctionnel de Bobigny à l’encontre de trois policiers pour des violences commises lors des émeutes de l'automne 2005. Deux d’entre eux ont reçu également une interdiction d'exercer leur fonction pendant un an.

Ces scènes de violences avaient été filmées à l’époque par les caméras de France 2 et avaient déclenché une énorme polémique :

Après leur diffusion, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, avait suspendu les huit fonctionnaires présents. Cinq avaient été mis en examen. L'un d'entre eux avait été placé brièvement en détention provisoire.

Les policiers mis en cause avaient été soutenus dès le début par le syndicat Alliance qui avait jugé à l'époque "inacceptable" leur sort judiciaire en mettant en avant le "climat de violence extrême", qui caractérisait selon lui les émeutes.