Bassin d'Arcachon : tous les coquillages autorisés à la consommation

  • A
  • A
Bassin d'Arcachon : tous les coquillages autorisés à la consommation
Les huîtres, coques et autres coquillages provenant du bassin d'Arcachon peuvent de nouveau être consommées (image d'illustration). @ RAYMOND ROIG / AFP
Partagez sur :

Après de nouvelles analyses, la préfecture de Gironde a annoncé que tous les coquillages du bassin d'Arcachon pouvaient être pêchés et consommés, à l'exception des moules du banc d'Arguin et de ses passes.

Tous les coquillages provenant du bassin d'Arcachon (Gironde) peuvent être à nouveau pêchés et consommés après de nouvelles analyses, a indiqué lundi la préfecture. Seules les moules dans le banc d'Arguin et ses passes, à la sortie du bassin, restaient interdites à la consommation.

Un taux de toxines inférieur au seuil. "Les résultats révèlent un taux de présence de toxines lipophiles inférieur au seuil de sécurité sanitaire en vigueur", explique la préfecture dans un communiqué. Ces dernières semaines, les autorités avaient dû interdire temporairement la pêche et la consommation de tous les coquillages en provenance du bassin d'Arcachon et des eaux voisines en raison de la présence de ces toxines lipophiles, liées à une micro-algue ingérée par les mollusques.

Un phénomène naturel. Il s'agit d'un phénomène naturel, en partie saisonnier (souvent au milieu du printemps), associé notamment à un réchauffement rapide de l'eau. L'interdiction avait été progressivement levée pour certaines espèces au fil des analyses rassurantes menées par l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer).