Bac 2015 : 87,8% de réussite, taux quasiment stable

  • A
  • A
Bac 2015 : 87,8% de réussite, taux quasiment stable
@ AFP
Partagez sur :

Près de neuf candidats sur dix au baccalauréat 2015 ont décroché leur diplôme, soit un chiffre quasiment stable sur un an, avec une baisse de 0,1 point.

BAC

Après les oraux de rattrapage, les chiffres quasi-définitifs du baccalauréat 2015 sont tombés. Le taux de réussite au baccalauréat 2015 s'est élevé à 87,8%, soit un chiffre quasiment stable sur un an, avec une baisse de 0,1 point, selon le ministère de l'Education nationale. En 2014, le taux de réussite quasi-définitif avait atteint le niveau historique de 87,9%. Les chiffres définitifs seront publiés après la session de remplacement de septembre, réservée aux candidats qui ont eu un empêchement en juin.

91,5% de réussite au bac général. Dans le détail, le taux de réussite progresse de 0,6 point pour le bac général à 91,5%. Au sein de la voie générale, le taux de réussite a atteint 91,8% en série scientifique (S), 90,6%, en série littéraire (L) et 91,2% en série économique et sociale (ES).

Le taux de réussite est stable pour le bac technologique à 90,6%, et recule de 1,6 point pour le bac professionnel à 80,3%.

617.900 candidats sont devenus bacheliers. Le taux de bacheliers dans une génération s'établit à 77,2%, également en très léger recul de 1,1 point par rapport à 2014, lequel vient d'être réactualisé par l'Insee à 78,3% au lieu de 77,3% précédemment. Au total, 617.900 candidats sont devenus bacheliers à l'issue de cette session, soit près de neuf sur dix.

"De très bons résultats de l'ensemble des voies du lycée". La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a félicité dans un communiqué "les élèves et leurs enseignants pour ces très bons résultats de l'ensemble des voies du lycée".

La fin des études secondaires. L'examen créé sous Napoléon voici plus de 200 ans marque la fin des études secondaires et suffit en France pour s'inscrire à l'université. En revanche, le diplôme n'est pas suffisant pour les formations sélectives post-bac publiques ou privées, qui recrutent sur concours ou dossier avant même l'examen.