Bac, examens : six méthodes naturelles pour mieux gérer son stress

  • A
  • A
Bac, examens : six méthodes naturelles pour mieux gérer son stress
Un étudiant durant l'épreuve de philosophie du baccalauréat (France, 2016) @ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

A quinze jours du bac, Europe1.fr fait le point sur les méthodes naturelles permettant aux lycéens de mieux gérer la pression.

BAC

Le mois de juin signe souvent l'entrée de plein pied dans une période ensoleillée. Mais il a une consonance bien plus studieuse pour les élèves de première et de terminale qui s’apprêtent à passer leur bac. Face au stress qui monte à mesure que le temps disponible pour réviser diminue, certains seront peut-être tentés d'aller faire un tour chez le pharmacien. Mais pour lutter contre l'anxiété, il n'est pas nécessaire de passer par l'option médicament ! Il existe, en effet, de nombreux remèdes naturels permettant de retrouver sa sérénité. Si certaines méthodes sont coûteuses, d'autres sont gratuites et peuvent être mises en œuvre de chez soi.

>> Comment lutter à moindre frais contre le stress ? Europe1.fr a posé la question à Karine Elkouby, sophrologue spécialisée dans l'optimisation du potentiel et de l'apprentissage scolaire. 

Se mettre au Feng shui. Cette discipline chinoise, vieille de plusieurs siècles, permettrait d'optimiser la circulation du "Chi", c'est-à-dire de "l'énergie", via un aménagement de l'habitat et notamment de la chambre à coucher et du bureau. Littéralement, l'expression "Feng Shui" signifie "vent et eau". Selon la pensée Feng Shui, un agencement intérieur optimal mènerait notamment à une amélioration du sommeil et à une diminution du stress. Parmi les préceptes Feng shui, certains sont aisés à suivre : installer une plante sur son bureau, disposer des pots de bambou, placer son fauteuil dos au mur ou encore éviter la présence d'installations électroniques face au lit. Pour Karine Elkouby, "il existe même des couleurs permettant de lutter contre l'anxiété, telles que le vert ou le parme. Lorsque les murs sont peints dans ces couleurs, il y aurait, si l'on en croit les préceptes Feng shui, une atmosphère ambiante plus relaxante."

Manger du chocolat. Voilà un conseil qui pourrait plaire à plus d'un et qui n'est pas très compliqué à mettre en œuvre. Selon Karine Elkouby, manger du chocolat, noir de préférence, permettrait de lutter contre la nervosité. En effet, pour la sophrologue, "le cacao est une denrée contenant du magnésium ainsi que des polyphénols, des molécules naturelles qui représentent de véritables antioxydants." Grâce à ses composantes, le chocolat permettrait ainsi de diminuer le taux de cortisone dans le sang, dont le valeur souvent élevée est responsable du stress. 

Ne pas sous-estimer les bienfaits du rire. Pour Karine Elkouby, le rire permet d'accentuer l'amplitude du rythme respiratoire et permet par conséquent une augmentation de la quantité d'air inspiré et expiré. Ainsi, le fait de rire entraînerait une alimentation plus conséquente du cerveau en oxygène et une libération relaxante des voies aériennes. "Il est possible de rire spontanément, ajoute Karine Elkouby, mais aussi d'apprendre à rire sans raison. Il existe des exercices précis qui permettent l'apprentissage des mouvements que la bouche effectue spontanément lorsqu'un individu sourit et s'esclaffe." 

Soigner son sommeil. Mal dormir est un des principaux facteurs favorisant l'émergence de l'anxiété. Karine Elkouby voit ainsi dans le sommeil profond l'un des principaux moyens de se relaxer. "Afin de s'assurer un sommeil de bonne qualité, il peut être utile de faire de l'exercice physique pendant la journée pour favoriser l'endormissement. Par ailleurs, il est vivement recommandé d'éviter de consommer des excitants tels que la caféine dans les heures précédant le coucher. Enfin, une température optimale, peu de lumière et du silence sont autant de facteurs essentiels à un sommeil réparateur."

Se laisser tenter par les médecines douces. Récemment, les médecines dites "douces" semblent être en vogue. La réflexologie plantaire, technique utilisant des points d’acupuncture sur la voûte des pieds, est notamment réputée capable de détendre les muscles et de mener vers un état de relaxation. Pratiquée par des spécialistes, elles semble cependant difficile à mettre en œuvre de chez soi.

La sophrologie, pour sa part, est une technique de relaxation passant par des exercices dits de "pensée positive". Depuis 2013, date à laquelle le Certification Professionnel de Sophrologue a été inscrit au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP), cette profession est reconnue par l'Etat. S'il est possible de bénéficier de consultations de sophrologie délivrées par des professionnels, il est également possible de réaliser des exercices de relaxation respiratoire chez soi. L'application gratuite Petit BamBou, disponible sur l'AppStore, permet par exemple de pratiquer la sophrologie de manière simple, accessible et motivante. 

Ne pas hésiter à tester l'homéopathie. La cure par les plantes peut améliorer les troubles légers. Parmi les plantes ayant des vertus relaxantes, Karine Elkouby évoque notamment la rhodiole, une plante agissant à la manière d'un sédatif et pouvant être consommée en tisane ou capsules. La sophrologue suggère également aux victimes du stress de s'intéresser aux bienfaits du ginseng et de l'éleuthérocoque, deux plantes utilisées historiquement par les populations asiatiques disponibles dans les magasins bio sous différentes formes. 


EN DIRECT - Bac philo 2017 : intitulés des sujets, corrigés, réactions, sur Europe1.fr jeudi 15 juin