Bac 2015 : comment gérer la peur de la page blanche ?

  • A
  • A
Bac 2015 : comment gérer la peur de la page blanche ?
Partagez sur :

CONSEILS - Vous avez un trou noir pendant une épreuve ? Pas de panique. Voici quelques exercices pour retrouver vos esprits.

BAC

C'est l'épreuve la plus redoutée par les candidats. Mercredi à 8h pétantes, les élèves de Terminale ont découvert les sujets de l'épreuve de philosophie du Bac, sur lesquels ils étaient invités à plancher pendant quatre heures. Quatre longues heures où il faudra ordonner ses idées, ne pas mélanger les notions, ni confondre les auteurs.

A la lecture des sujets, certains élèves auront un peu la tête qui tourne, d'autres se jetteront sur leur copie, d'autres encore devront faire face à un trou noir, qui, rassurez-vous, ne dure jamais très longtemps. Face à l'angoisse de la page blanche, que faut-il faire ? La psychothérapeute Hélène Romano, spécialisée dans la gestion des traumatismes, nous donne quelques conseils.

AVANT LE JOUR J

#S'entraîner

"Tout ce qui permet d'anticiper des situations de stress avant le jour des épreuves est bénéfique", indique Hélène Romano. Le fait d'avoir des examens au préalable dans l'année (bac blanc) prépare les lycéens à gérer cette angoisse de la page blanche. Deuxième conseil, même s'il paraît évident : une bonne nuit de sommeil la veille de l'épreuve est fondamentale, insiste la psychologue.

#Apprendre à se connaître

Les élèves régulièrement stressés par les examens avec des tempéraments anxieux ont plutôt intérêt à prendre le commentaire de texte, plus rassurant que la dissertation.

LE JOUR J

#L'enfer, c'est les autres

La psychothérapeute insiste sur un point : le jour J, il faut savoir "oublier les autres et leur stress". Que ce soit l'angoisse (même bienveillante) des parents ou "le stress de la meilleure copine, qui sans même s'en rendre compte, contamine tout le monde", plaisante Hélène Romano.

#Penser à des images positives

Malgré tout cela, si vous vous retrouvez face à un trou noir, ne paniquez pas pour autant. Quelques conseils classiques de relaxation suffisent généralement pour arriver à passer ce mauvais moment. "Un blanc, c'est une porte blindée qui ne veut plus s'ouvrir. C'est comme si un échafaudage de votre mémoire était tombé, il faut arriver à le reconstituer", explique la psychologue, spécialisée dans les traumatismes.

Face au syndrome de la page blanche, "il faut essayer de positiver la situation", résume Hélène Romano. Oui mais comment ? D'abord en fermant les yeux pour s'isoler du monde extérieur, de la salle d'examen et des autres élèves. Ensuite, il faut raccrocher sa pensée avec des images positives. Cas pratique : vous êtes face à votre sujet de philo et rien ne vient. D'abord, vous allez vous rappeler d'un moment agréable, puis repenser à votre dernier cours de philo, à votre prof, puis visionner votre cours, et petit à petit, l'organisme se détend et les choses se reconnectent d elles-mêmes, indique Hélène Romano.

#Noter tout sur une feuille

Enfin, quand cela commence à revenir, il faut noter tout ce qui vient sur une feuille, même si les idées ne sont pas ordonnées, poursuit la psychologue. Et laisser l'angoisse de la page blanche disparaître.

>> Décrocher une mention au bac, ça sert encore à quelque chose ? La réponse en vidéo :



Bac : avoir une mention sert-il encore à...par Europe1fr